Le bassin de Mathieu Peisson #2 : Former des jeunes poloïstes français est primordial


Chaque lundi, retrouvez « le bassin de Mathieu Peisson » sur votre blog dicodusport.fr avec son actu, son oeil sur le monde du water-polo et sur la planète sport. Cette semaine, Mathieu a un coup de gueule à faire contre les clubs qui ne pensent pas assez à la formation.

Mon actu

Une nouvelle semaine de préparation qui fut difficile à partir de jeudi à cause d’une petite baisse de motivation, d’une grande fatigue, de douleurs, mais aussi d’un manque de sommeil. J’ai malgré tout essayé de faire des bonnes journées et de respecter mon programme en terme d’intensité et de fréquences. J’ai un peu moins nagé cette semaine car je ne pouvais pas avoir de bons créneaux pour moi. J’ai donc axé mon travail plus sur la musculation, la préparation à vélo et les matchs. Je me sens plutôt bien après cette semaine, il en reste encore deux pleines avant de partir. On dit en général qu’il faut entre 3 et 4 semaines pour se remettre en route. Je n’ai donc aucune inquiétude. Garder le moral et rester positif sont mes credo. 

Le monde du water-polo

Marseille s’est logiquement imposé à Montpellier 11 à 10 dans le match retour de la demi-finale du championnat de France. Pour avoir vu le match, le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Montpellier a été bien en-deçà de ces capacités. Le coaching marseillais a été très bon, il a permis à l’équipe de prendre le dessus, alors que Montpellier ne parvenait pas à répondre et à faire la différence. Le match de Montpellier se résume à des exploits individuels. Ils n’ont jamais réussi à progresser en tant qu’équipe. Marseille va en finale alors que Montpellier doit se contenter d’une victoire en Coupe de la Ligue. Malgré leur régularité sur toute la saison, il n’arrive pas à terminer le travail et c’est bien dommage. Je trouve que le water-polo français en ressort grandit car Marseille forme des jeunes et les aligne dans ces matchs importants. Ils prouvent qu’ils sont à la hauteur. J’espère que tout le monde suivra cet exemple en continuant sur la voie de la formation plutôt que de continuer dans cette course aux étrangers qui ne sert à rien. Faire jouer les jeunes, c’est leur montrer qu’ils ont les capacités de se battre parmi l’élite. Dans l’autre demi, Strasbourg a battu Nice 7 à 4. La saison des niçois est très décevante, mis à part la coupe d’Europe, mais cela peut se comprendre car l’équipe a été renouvelé et se retrouve très rajeunie. Ils ont besoin de trouver des leaders pour réussir à franchir un cap. Strasbourg, de son coté, fait une saison parfaite, c’est une équipe qui joue bien et qui est très performante à domicile. Marseille aura beaucoup de mal à aller gagner la-bas ! 
A l’étranger, Pro Recco a remporté le championnat italien, tandis que Solznok décrochait celui de Hongrie.

La planète sport

En foot, Monaco a été sacré champion de France de Ligue 1 avant la dernière journée. C’est une belle récompense pour un club qui a fait une immense saison. On a pu assister à la confirmation de la montée en nationale 1 de handball de l’équipe de Frontignan. Je suis vraiment heureux pour le club, les dirigeants et les joueurs. Félicitations au PSG handball qui est champion de France, à Will, aux frères Karabatic, à Luc Abalo, à Daniel Narcisse, à Titi Omeyer, à Xavier Barachet et à tous les autres. En espérant maintenant qu’ils aillent au bout en Ligue des Champions. Enfin, on va suivre la team Yavbou qui s’apprête à entrer en lice pour les qualifications au mondial de volley 2018. J’espère qu’ils réaliseront de bons matchs et parviendront à décrocher leur ticket.  

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des