Le bassin de Mathieu Peisson #7 : des douleurs récurrentes au coude mais le moral au top


Chaque lundi, retrouvez « le bassin de Mathieu Peisson » sur votre blog dicodusport.fr avec son actu, son oeil sur le monde du water-polo et sur la planète sport. Cette semaine, Mathieu évoque ses douleurs récurrentes aux coudes et le test match contre l’Allemagne à Mulhouse.

Mon actu

J’ai des douleurs persistantes au coude qui m’empêche de pouvoir jouer à l’aise. Le fait d’avoir été strappé pendant pas mal de temps à entrainer une surcompensation de l’avant-bras, du triceps et de l’épaule. Au final j’ai plus de problèmes au bras que ce que j’aimerai. Du coup aujourd’hui j’ai passé une IRM du coude et un scan de la mâchoire après un coup de poing hier soir. J’ai peut-être un problème au niveau du cartilage du coude qui m’empêcherait de tendre et qui occasionnerait les douleurs à la réception du ballon, cela m’empêche aussi de réaliser certains gestes techniques. 
Plus globalement mon état de forme est vraiment bon, je me sens très bien même si je ressens de la fatigue à cause du rythme élevé des entrainements. On n’a pas eu de jours de repos si ce n’est les trajets mais c’est fatiguant aussi. Je me sens bien dans la tête car l’ambiance est excellente dans l’équipe, je suis confiant pour la suite et j’espère que cela va continuer. C’est toujours un plaisir d’être en équipe de France et je vis encore une super expérience dans ma carrière.

Le monde du water-polo

Les serbes ont encore gagné la finale de la Ligue Mondiale, ça fait quand même 3/4 ans qu’ils gagnent tout, la domination de la Serbie est incroyable. On a eu l’occasion de vivre les 48h du water-polo en Seine St Denis dans la piscine nautique de la baleine organisées par différents clubs parisiens. Cette manifestation était pour soutenir la candidature de Paris 2024, c’était deux jours exceptionnels.  Même si ça n’a pas été de tout repos, c’était un super moment d’être avec les jeunes, les enfants, les bénévoles et les organisateurs. Un grand merci à Jonathan Mauriame qui nous a vraiment mis dans les meilleures conditions possibles et ça faisait plaisir de le revoir. On a joué un match de gala qui a été arrêté pendant la troisième période à cause d’une coupure de courant alors qu’on était mené d’un but, c’est dommage on pouvait revenir. Concernant notre match à Mulhouse contre les allemands on a vraiment été en dessous de tout, on a perdu 10 à 8. Je pense qu’on se sent tous un peu honteux de cette défaite, on a pas été à notre niveau. La fatigue rentre en compte mais on a pas respecté le plan de jeu, on a tous voulu faire notre salade et nos petits trucs mais ça n’a pas fonctionné. On a encore du mal à gérer les matchs de haut niveau en France, notamment à cause de la pression. Maintenant c’est à nous de se remobiliser, chacun doit faire des efforts pour suivre le plan de jeu et se mettre au service des uns et des autres pour retrouver cette cohésion qui a fait notre réussite par le passé. C’est aux leaders de prendre les choses en main parce que c’est notre responsabilité.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des