Demi-finale : Les Néo-Zélandaises en patronne !


Cette première demi-finale oppose la meilleure équipe du monde, la Nouvelle-Zélande et la 5e nation mondiale, les Etats-Unis.

Dès le début du match, les Black Ferns donnent le ton et marquent leur premier essai par Nafatali dès la 2ème minute de jeu (5-0).
Malgré cet essai rapide, les américaines tiennent le coup et réussissent même à prendre à revers la défense néo-zélandaise et prennent l’avantage par Thomas à la 15e minutes (5-7).
Le jeu s’équilibre avec une bonne défense américaine qui résiste bien aux attaques néo-zélandaises. Mais le talent de Woodman va faire la différence sur un magnifique essai. Avec une pénalité supplémentaire, les Black Ferns prennent l’avantage avant la pause sur un score de 15 à 7.
Au retour des vestiaires, les néo-zélandaises passent la vitesse supérieure et font tourner leur effectif. Le rouleau compresseur est en marche. Les américaines résistent pendant 20 minutes où elles font jeu égal mais le talent de Woodman (4 essais dans la partie) et la fraîcheur des remplaçantes portent le score à 33-12.
Dans les dix dernières minutes, les Aigles lâchent et sont complètement dépassées. Elles encaissent deux nouveaux essais par Ngata-Aerengamate (75’) et Brazier (77’) qui sera élue joueuse du match.

Les marqueuses :

Nafatali (Essai 2’)
Woodmann (Essais 25’, 48’, 62’, 71′)
Ngata-Aerengamate (Essai 75’)
Brazier (Essai 77’)
Cocksedge (Tranformation 26’, Pénalité 55’)

Thomas (Essai 15’)
Kelter (Transformation 15’ Essai 58’)

Déborah Sarfati

Laisser un commentaire