Indian Wells : pluie de surprises à mi-chemin


Le premier Masters 1000 de l’année voit ses têtes de séries tomber unes à unes. Plusieurs joueurs avaient déjà dû déclarer forfait en amont : Kyrgios (coude), Nishikori (malade), Istomin (épaule), Wawrinka, Goffin (oeil), Tsonga (genou), Gasquet (genou) sans oublier les absents de longue durée (Murray, Nadal).

 

ATP : un tableau plus que jamais dégagé pour Federer

S’il ne faisait pas figure de favori, la défaite de Fognini au deuxième tour 6-4 6-7[2] 4-6 face à Chardy est tout de même une surprise. Fidèle à lui-même, l’Italien a eu des mots doux pour son adversaire…

Un avant-goût du quart de finale de la Coupe Davis à Gênes ?

Dès son entrée au deuxième tour, Dimitrov, n°4 mondial, a subi la loi de Verdasco 6-7[4] 6-4 3-6. Même sort pour le jeune Russe prometteur Andrey Rublev, sorti par Taylor Fritz 4-6 6-7[7], le jeune Américain, plus habitué aux tournois Challenger. Et le duel d’outsiders entre Fritz et Verdasco a tourné à l’avantage du premier : l’Américain s’est imposé 4-6 6-2 7-6[1] au troisième tour.

Ramos-Vinolas, tête de série n°19 a été éliminé par Coric, n°49 mondial 0-6 3-6. Et le Croate semble enfin répondre aux attentes puisqu’au troisième tour, c’est Bautista-Agut (tête de série n°13) qui s’est fait éliminer séchement 6-1 6-3.

Issu des qualifications, Baghdatis fait de la résistance et s’est offert Schwartzman, tête de série n°14 7-5 6-4.

Touché à la hanche après son très beau parcours à l’Open d’Australie, Kyle Edmund n’avait plus joué depuis. Pour son retour, il s’est incliné lors de son entrée en lice au second tour face à Dudi Sela 4-6 4-6.

Etait-ce trop tôt pour revenir ? Battu par Chung en huitièmes de finale à l’Open d’Australie, Djokovic n’avait pas rejoué depuis et s’était fait opérer au coude début février. Alors qu’il a mené 5-2 dans le premier set et 5-3 dans le deuxième, il s’est finalement incliné 6-7[3] 6-4 1-6 face à Daniel pour son entrée en lice au deuxième tour. Trop inconstant pour pouvoir espérer quoi que ce soit, le Serbe était touché en conférence de presse : « C’était comme si c’était mon tout premier match sur le circuit, c’était très étrange. Pendant le match, j’ai tout simplement perdu le rythme et le reste a suivi. »

S’il déçoit en tournois du Grand Chelem, Alexander Zverev a plutôt eu de bons résultats dans les Masters 1000 l’année dernière : deux victoires à Rome (Djokovic) et à la Coupe Rogers (Federer). Tête de série numéro 4, l’Allemand a craqué mentalement pour son premier match au deuxième tour face à Joao Sousa : 6-4 4-6 6-7[4].

Le Français Pierre-Hugues Herbert a réalisé une belle performance en s’imposant 6-7[8] 7-6[5] 6-3 au deuxième tour face à Gilles Muller, tête de série n°24.
De son côté, Gaël Monfils a été solide et a livré un gros combat pour venir à bout du numéro 18 mondial, John Isner 6-7[5] 7-6[3] 7-5. Les deux Français s’affronteront au prochain tour.

Cette nuit, Hyeon Chung a éliminé la tête de série n°12 Tomas Berdych 6-4 6-4 au troisième tour.

La moitié de tableau de Federer est plus que jamais ouverte : tête de série n°5, Thiem a abandonné face à Cuevas, à cause d’une blessure à la cheville. Il était mené 6-3 4-6 2-4.

WTA : une carte à jouer pour Garcia derrière Halep, Wozniacki, Pliskova et Williams ?

La jeune Japonaise de 20 ans Naomi Osaka s’est offerte Sharapova 6-4 6-4, Radwanska 6-3 6-2 puis Vickery 6-3 6-3. Cette dernière avait frappé fort en s’imposant face à Muguruza, tête de série n°3 2-6 7-5 6-1 au deuxième tour.

Johanna Konta qui n’avait plus joué depuis un mois confirme son début de saison difficile : elle a été éliminée par Marketa Vondrousova 6-7[5] 4-6.

Jelena Ostapenko, attendue au tournant depuis sa victoire à Roland-Garros, connait un début de saison difficile. Elle a été éliminée au troisième tour par Petra Martic 3-6 3-6.

Petra Kvitova, tête de série n°9 qui restait sur une série de 14 victoires, a été battue 2-6 4-6 par la jeune prodige américaine Amanda Anisimova qui a reçu une wild-card. L’Américaine de 16 ans qui s’était auparavant offert le scalp de Pauline Parmentier et Anastasia Pavlyuchenkova, affrontera en huitièmes de finales Karolina Pliskova, tête de série n°5.

Tête de série n°17, CoCo Vandeweghe a été éliminée 2-6 4-6 par Maria Sakkari au troisième tour. La Grecque avait battu Ashleigh Barty (n°21) 6-4 6-2 au deuxième tour.

Après un très bon début d’année, Elise Mertens (n°22 mondiale) connaît un coup d’arrêt depuis la défaite de la Belgique en Fed Cup. Pour son premier match dans le tournoi, elle a été éliminée par Qiang Wang au deuxième tour 6-4 3-6 3-6.

Elle n’avait pas rejoué depuis son titre à Dubaï, Elina Svitolina, tête de série n°4, s’est inclinée 7-5 6-3 au troisième tour face à Carla Suarez Navarro, tête de série n°27.

Danielle Collins qui a eu une wild-card, continue sa belle aventure. Après avoir éliminé sa compatriote Townsend, elle a une nouvelle fois battue une Américaine : la tête de série n°15 Madison Keys. Après sa victoire face à Zhuk (qui a éliminé Rybarikova, tête de série n°18 au deuxième tour) elle affrontera Suarez Navarro en huitièmes de finale.

On attendait la Lettone Ostapenko mais c’est Sevastova qui fait un bon parcours. Au troisième tour, elle a éliminé Goerges (tête de série n°12) 6-3 6-3.

 

Côté français : les tournois passent et se ressemblent

Très abattu après sa défaite au premier tour face au qualifié américain Mitchell Krueger (4-6 6-1 4-6), Benoit Paire a confié qu’il passait par un moment difficile. En effet, touché par des problèmes de dos récurrents, cela joue sur son mental : « J’ai un œdème osseux qui me provoque d’énormes douleurs dans le dos. J’ai fait deux infiltrations, je ne peux pas m’entraîner, je ne peux pas faire de physique. Je suis fatigué d’arriver sur un court de tennis, de mal jouer, de ne pas être prêt physiquement, de ne pas être prêt mentalement. Je suis épuisé. […] Je prends des anti-inflammatoires tous les jours pour l’instant. J’ai un kiné qui m’accompagne sur toute la tournée, je fais des soins tous les jours, je suis tout le temps chez le kiné alors qu’on ne m’y voyait jamais d’habitude. Je n’en peux plus ! « 

Pauline Parmentier n’a remporté qu’un match sur les 10 disputés cette année. Elle s’est inclinée au premier tour face à Amanda Anisimova 2-6 2-6.

Pas en réussite cette année et fragile mentalement, Alizé Cornet s’est inclinée au premier tour face à l’invitée Sofya Zhuk 5-7 4-6. Elle qui s’était déjà emporté face à son entraineur au tournoi de Doha, a récidivé face à son clan.

Après avoir manqué 3 contrôles anti-dopage l’année dernière et sous le coup d’une procédure disciplinaire, elle devra se défendre devant l’ITF le 1er mai.

Kristina Mladenovic, tête de série n°14 continue d’alterner le bon et le moins bon. Après avoir battu Samantha Stosur au deuxième tour, pour la première fois en 5 rencontres, elle s’est inclinée 1-6 2-6 face à Qiang Wang.

Lucas Pouille n’y arrive toujours pas

En 21 Masters 1000 joués, Lucas Pouille s’est arrêté à 13 reprises au 3e tour ou avant. Six huitièmes de finale et deux demi-finales (Rome en 2016 et Monte-Carlo en 2017) sont ses meilleurs résultats. Attendus lors de ces tournois importants depuis deux saisons, le Français a souvent déçu, comme en Grand Chelem. Après un début de saison en demi-teinte, il semblait sur une pente ascendante mais s’est finalement incliné dès son premier match. Le qualifié indien Yuki Bhambri a pris le meilleur sur le Français au deuxième tour : 6-4 6-4.

 

© Reuters

Azarenka, Williams : les mamans de retour

Si leur parcours s’est arrêté au deuxième et troisième tour, les grandes amies ont tout de même pu savourer leur retour sur les courts.
Victoria Azarenka qui participait à son premier tournoi depuis Wimbledon avait reçu une wild-card. Elle a été éliminée au deuxième tour par Sloane Stephens 6-1 7-5.
Toujours en conflit avec le père de son enfant pour la garde de celui-ci, elle ne peut voyager comme elle l’entend et donc participer aux différents tournois. Elle prévoit tout de même de participer à Miami mais ne se projette pas plus loin.

De son côté Serena Williams qui avait participé au double en Fed Cup avec sa soeur jouait son premier match officiel depuis avoir donné naissance à sa fille. Elle s’est imposée 7-5 6-3 face à Diyas et a paru soulagée. Après avoir battu Kiki Bertens, elle rencontrait sa soeur au troisième tour. J’aurais préféré affronter n’importe quelle joueuse à l’exception de ma soeur, mais ainsi va la vie. Et le 29e affrontement des soeurs Williams a tourné à l’avantage de l’aînée Venus qui s’est imposée 6-3 6-4.

Lien vers les tableaux

Arlette

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des