Jérémie Azou, l’invincible champion de France

On a rencontré Jérémie Azou, champion olympique d’aviron à Rio, qui a remporté son huitième titre national en skiff poids légers à Cazaubon.

Jérémie, une nouvelle victoire aux championnats de France, quel sentiment prédomine ?

Une énorme satisfaction forcément. Depuis le contre-la-montre de Mars je me sens en grande forme. J’ai réussi à l’être encore ce week-end. C’est relativement rare dans une carrière de se sentir au sommet de sa forme. Je pense que c’était le cas sur la finale, ce qui m’a permis de m’exprimer à 100%. C’est une sensation particulière, de plénitude.

Pierre a résisté jusqu’à la mi course avant que tu fasses la différence, comment as tu vécu la course ?

De l’intérieur j’ai eu l’impression de me détacher un peu plus tôt, contrairement à l’an dernier où tout s’est joué à 600m de l’arrivée. Ça m’a forcément mis en confiance. Surtout que le physique répondait bien et que je me sentais en capacité de maintenir la cadence.

Un nouveau record dans le bassin avec en plus un meilleur temps que le champion de France toutes catégories, tu as la grande forme ?

Ce n’était pas du tout un objectif en prenant le départ. J’ai appris la nouvelle au ponton. Il fallut attendre la finale du skiff TC pour que mon chrono soit définitivement homologué comme record de France et du bassin (toutes catégories confondues). Ce fut la cerise sur le gâteau. Je dois admettre que c’est génial de signer un temps pareil et se l’adjuger le record devant les poids lourds. Ca confirme encore une fois ma forme du moment.

Tu vas continuer à ramer avec Pierre, quels vont être vos objectifs ?

C’est ce qui nous a été annoncé par l’encadrement. La saison va être bien remplie. Nous démarrerons la saison internationale avec le championnat d’Europe, puis deux manches de Coupe du Monde, et enfin le championnat du monde. L’idée reste de défendre le titre mondial acquis en 2015 à Aiguebelette, et de garder notre statut de leader sur les autres évènements.

Tu as tout gagné ou presque, tu es invaincu depuis de nombreuses courses, comment trouves tu la motivation pour rester le meilleur ?

Beaucoup de choses sont source de motivation. A commencer par le sentiment de pouvoir encore progresser…

Les prochains JO à Tokyo sont un objectif pour toi ?

Excellente question….

Tu as déménagé dans le nord, qu’est que cela va changer pour ton entrainement ?

Pas grand-chose. Cela fait une semaine bientôt que j’y suis. Le club dispose de superbes infrastructures. La salle de musculation est très bien équipée, le bassin est top malgré quelques péniches. Je suis complètement autonome. Je croise moins de monde sur l’eau, c’est tout.

 

Laisser un commentaire