Jonah Lomu, le géant néo-zélandais


Jonah Tali Lomu, aussi appelé Jonah Lomu, le géant néo-zélandais ou l’autobus.

Ce joueur est un joueur de classe international qui est devenue une icône dans le monde du rugby et a accompagné ce sport dans sa professionnalisation. Il s’est également imposer sur le terrain en tant qu’ailier gauche des Blacks et de part sa carrure hors norme pour un joueur évoluant à ce poste. 

Jonah Lomu ou Jonah Tali Lomu de son vrai nom est née le 12 Mai 1975 à Auckland et y est décédé le 18 Novembre 2015 à l’âge de 40ans.

Jonah Lomu a joué au rugby à XIII jusqu’à l’âge de 14ans. Il a par la suite été pris en charge par Chris Grinterce à Wesley ce qui lui a permit de faire ses premiers pas dans le rugby à XV où il a d’ailleurs souvent été sélectionner dans les jeunes équipes de la Nouvelle-Zélande.

Il connaît sa première sélection avec les All Blacks en 1994 et devient le plus jeune joueur à endosser le maillot des All Blacks avec seulement 19 ans et 45 jours.

Cette sélection a eu lieu dans le cadre d’un test-match contre la France à Christchurch où la Nouvelle-Zélande s’est incliné 8 à 22 au match aller puis 20 à 22 à Auckland au match retour.

C’est la première fois que le géant néo-zélandais occupe le poste qui fera sa renommé, celui de 3/ 4 aile qu’il a par ailleurs eu du mal à jouer lors de ces deux matchs.

Sa carrière a réellement éclaté lors de la Coupe du monde en 1995 où l’ailier gauche marque les esprits avec ses 7 essaies (dont 4 contre l’Angleterre en demi-finale où la Nouvelle-Zélande balaie l’Angleterre 45 à 29)

Cependant il ne parviendra pas à faire gagner la final à son équipe qui s’incline lors d’un match contre l’équipe du pays hôte à savoir les Springboks (15 – 12)

Lors de la Coupe du monde 1999 Jonah Lomu établit un nouveau record avec un total de 8 essaies et même si les All Blacks ont perdu face à la France en demi-finale, Jonah Lomu, aussi appeler l’autobus affirme son style de jeu.

Du haut de ses 1,96 m pour 120kg, c’est un joueur rapide, puissant et résistant qui aura marqué les esprits de par son aisance pour les longues courses, ses percés en attaque et son raffut dévastateur. C’est le premier joueur de la sorte, un ailier (11 secondes au cent mètres) dans un corps de pilier.

Il n’a pas pu participer à la coupe du monde de 2003 suite à des problèmes rénaux, sa transplantation de rein 1 an plus tard l’obligera à mettre fin à sa carrière.

En grand passionné il continuera cependant d’essayer de se relever en jouant notamment avec les Cardiff blues (2005 – 2006) et avec Marseille-Vitrolles de 2009 à 2010.

Malgré le fais qu’il n’est gagné aucune coupe du monde, Jonah Tali Lomu possède un palmarès respectable et a accompagné le rugby dans sa professionnalisation ce qui en fais une icône incontournable.

logo

Un commentaire sur “Jonah Lomu, le géant néo-zélandais

Laisser un commentaire