Léo Germain, un projet taillé pour lui


Dans la série d’interview qui nous mènera jusqu’au début de leur saison, nous avons rencontré Léo Germain, membre de la RA-sket Team, qui devrait évoluer au poste de meneur et compte principalement apporter à cette équipe son expérience des sports collectifs, mais également sa bonne humeur afin que tout le monde puisse prendre du plaisir sur le terrain.

Bonjour Léo, peux-tu te présenter et nous dire ce que tu fais dans la vie ?

Bonjour, je m’appelle donc Léo, j’ai 27 ans. Je suis infirmier depuis 3 ans. Je suis arrivé sur Toulouse en octobre 2016. Et je travaille dans une clinique depuis décembre.

 Pourquoi avoir rejoint ce groupe, quelles étaient tes motivations ?

Plusieurs motivations. Tout d’abord et ce qui me semble être la raison première, j’adore le sport. Et spécialement les sports collectifs. J’en pratique depuis petit, et c’était l’opportunité de continuer cette tradition. De plus étant nouveau sur Toulouse, ça me permet de mieux connaitre mes collègues de travail et de créer une cohésion que seule le sport peut faire émerger.

 As-tu déjà joué au basket auparavant et suis-tu le basket de près ou de loin ?

Les seules fois où j’ai joué au basket étaient au lycée et au collège. Je n’ai jamais joué en club. Je ne sais pas pourquoi, l’évidence de la qualité de mon gabarit m’aurait très certainement ouvert vers une carrière en NBA. (1m74, 2m de détente verticale)

Je suis de loin la NBA, les finales et les play-offs de manière générale, mais sans réelles connaissances. Je regarde les rencontres de l’équipe de France aussi, lorsqu’elle s’en sort bien. Par exemple, j’ai suivi avec beaucoup d’attention les matchs contre l’Espagne ces dernières années. Mais encore une fois, c’est avec un œil de novice, non averti.

Quel est ton rôle dans l’équipe et quel poste penses-tu évoluer sur le terrain ?

Les rôles sont encore à parfaire et à définir définitivement. Je n’ai donc pas réellement de préférence. Pour l’instant je joue meneur et ça me convient. Ça m’évite d’être sous le panier à respirer les aisselles de mes compagnons de raquettes et de ne pas toucher un seul ballon !

Et puis je crois que le rôle de meneur convient à mes partenaires. Ça m’évite de trop shooter, de trop louper. Mais comme j’aime courir, proposer des solutions et essayer d’analyser le jeu, j’en suis satisfait !

Quelles sont tes attentes pour la saison qui va débuter dans un mois ?

Je n’ai pas d’attente particulière, si ce n’est le fait de prendre du plaisir tous ensemble. Il va falloir associer l’envie compétitive de certains avec l’envie de loisir des autres. C’est toujours un équilibre difficile à trouver. J’espère qu’on se motivera tous pour les matchs et que l’ambiance sera bonne. Si possible, que l’on gagne quelques matchs, ça soudera toujours plus le groupe que dans les défaites. J’ai hâte de commencer et de continuer les entraînements.

Alexandre Toussaint

Laisser un commentaire