Lise Arricastre, une aventure humaine incroyable avec les bleues


Nous avons rencontré Lise Arricastre, pilier de Lons et de l’équipe de France, qui revient sur la Coupe du Monde à laquelle elle a participé en août dernier. 

Lise, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Passionnée, souriante, entière.

Comment as-tu commencé le rugby ?

En UNSS au collège par pure curiosité.

3ème de la Coupe du Monde, quel sentiment domine quelques jours après la compétition ?

Frustrée d’avoir encore échoué si près du but mais heureuse d’avoir vécu et partagé cette aventure avec l’équipe, les copines, mes parents et amis.

Cette demi-finale contre l’Angleterre, est-ce que l’équipe a des regrets ? Elles étaient trop fortes ou aviez-vous les moyens de les battre ?

Elles ont été meilleures parce qu’on ne s’est pas mises au niveau, nous avions les clés en mains pour les battre, mais n’avons pas su nous adapter !

Vous avez réussi à vous remobiliser pour la 3ème place, que penses-tu de votre match contre les américaines ?

Ce n’était pas le match parfait, mais il nous fallait cette 3ème place, nous avons réussi a gagné à 29 … !

Au-delà du résultat que retiens-tu de cette Coupe du Monde ?

Une aventure humaine inoubliable, des rencontres avec d’autres équipes, les retrouvailles avec d’anciennes coéquipières de mon club de Lons, les embrassades et pleurs partagés avec mes parents et amis, l’accueil d’un très beau peuple Irlandais, une équipe de France forte et soudée…

Votre demi-finale a été vue par plus de 3 millions de téléspectateurs, qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Une reconnaissance plus forte chaque année, l’opportunité de faire connaître et faire apprécier notre sport qu’est le rugby pratiqué par des Femmes !

Après un peu de repos, quels seront tes prochains objectifs ?

Continuer à m’entraîner pour peut-être être sélectionnée de nouveau en équipe de France, participer et gagner les prochaines compétitions internationales, et surtout faire remonter mon club, le Lons Rugby Féminin Béarn Pyrénées en Elite 1 !! Mais avant tout profiter de mes proches…

Nicolas Jacquemard

Laisser un commentaire