Matéo Boheas, croire en son rêve pour Paris 2024


Rencontre avec Matéo Boheas, champion handisport français de tennis de table, qui rêve de devenir champion olympique à Paris en 2024 ! 

Matéo, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Matéo, j’ai 20 ans. Je pratique le tennis de table en valide et en handisport. Je suis actuellement numéro 4 mondial dans ma classe de handicap (classe 10) et numéro 1 français. En valide je suis actuellement numéro 350 dans les joueurs évoluant en France et je joue en National 2 en championnat par équipe valide. Mon club est à Angers.

Côté professionnel, je suis actuellement en Licence 3 STAPS et je souhaite entrer en Master afin de devenir professeur d’EPS.

Comment as-tu commencé le tennis de table ?

Mes parents, ma sœur et mon frère faisaient du tennis de table lorsque j’ai commencé à 5 ans donc c’était totalement logique que je commence moi aussi et j’ai rapidement été repéré donc j’ai continué jusqu’à maintenant.

Tu as participé aux JO de Rio, quel sentiment domine dix mois plus tard

Le sentiment qui domine maintenant c’est le fait d’avoir vécu une expérience tout simplement incroyable et que maintenant je souhaite y retourner mais pour y faire une médaille cette fois car malheureusement les Jeux de Rio se sont terminés avec une 4ème place qui laisse un goût d’inachevé à cette belle aventure. Et bien sûr l’envie de travailler dur afin d’arriver dans les grandes compétitions avec une possibilité de faire une médaille.

Tu viens de remporter ta première médaille internationale il y a quelques semaines, malgré qu’elle ne soit pas en or, cela reste probablement une grande fierté pour toi ?

Oui bien sûr. Il n’y avais pas forcément toutes les meilleures équipes du monde mais ça reste ma première médaille mondiale et c’était la première sortie internationale de mon partenaire donc ça reste quand même quelque chose de vraiment cool. Et puis c’est ma première médaille mondiale donc oui, celle-ci elle fait plaisir.

Patryk Chojnowski, c’est un peu ta bête noire ? 🙂

A vrai dire, c’est un peu la bête noire de tous les joueurs. Il est numéro 1 mondial et il ne perd pratiquement pas un match donc c’est difficile pour le moment. Malheureusement pour lui il a perdu le match en finale des Jeux alors qu’il n’avait pas perdu depuis plusieurs années. Après je réalise souvent des bons matchs contre lui et à chaque fois je ne pense pas être très loin comme aux Jeux ou j’ai une balle pour mener 2 sets à 1. J’espère qu’un jour j’arriverais à le battre mais pour cela il va falloir s’entraîner dur. En plus, il est professionnel dans son pays donc il s’entraîne tous les jours et on va dire qu’il à que ça à faire ^^.

Matéo Boheas – Jeux de Rio 2016

Tu as fini ta saison par un nouveau titre de champion de France, tu en possèdes combien maintenant ?

Oui je termine la saison avec le titre de Champion de France en simple et une 2ème place en double donc c’est cool de finir la saison comme ça. Pour ma part, c’est mon 5ème titre de Champion de France.

Ta saison est désormais finie, la reprise est prévue pour quand ? Quels seront tes prochains objectifs ?

Oui enfin ! Désormais je vais prendre un peu de repos et reprendre fin juillet, début août afin de me préparer pour la saison à venir et surtout pour le Championnat d’Europe qui arrive très rapidement en octobre. Pour mes objectifs, je vise une médaille en simple au Championnat d’Europe car pour le moment dans les grandes compétitions je n’ai toujours pas gagné en simple. Il y aussi le Championnat du Monde en 2018 donc pourquoi pas ne pas aller chercher une médaille aussi. Et puis bien sûr je souhaite essayer de remonter en National 1 avec mon équipe en valide.

Paris 2024, ça représente quoi pour toi ?

Ça représente un truc de malade. J’espère tellement que le projet va être retenu car faire les Jeux dans son pays, ça doit être quelque chose de ouf ! Avoir tous les proches avec soi, les amis… J’aimerais tellement que ça soit à Paris et faire une médaille dans son pays lors des Jeux, ça doit être tout simplement le Graal pour un sportif. Et puis bien sûr, on aura sans doute plus de moyens afin de se préparer au mieux pour ce magnifique événement.

L’handisport manque de visibilité et de reconnaissance en France, est-ce un problème pour toi ?

Il en manque même s’il commence peu à peu à devenir visible. Ce n’est pas forcément un problème, car je ne joue pas pour être célèbre. Après bien sûr, c’est gratifiant quand on parle de nous. Ce qui est étrange c’est que la demande est extrêmement forte de la part des français et pourtant très peu de compétitions handisport sont visibles à la télé. J’espère que ça changera. Avec les Jeux de Paris en 2024, ça pourrait être un magnifique coup de pouce afin de développer le handisport dans la paysage sportif français.

 

Laisser un commentaire