Nautic Club Angerien, la nouvelle vague #14 : le tournoi de brassage vu par Cindy Michaud


Grâce à Mickaël Pouillou, retrouvez chaque semaine tous les résultats, l’actualité et les déclarations dans la chronique « Nautic Club Angérien, la nouvelle vague ». Pour ce quatorzième volet, Mickaël nous parle du tournoi de brassage à domicile pour les filles et nous propose une interview de Cindy Michaud, la capitaine. 

L’actualité du club

Week-end de repos pour les équipes angériennes, aucune compétition officielle, seule la PRO A féminine se déplaçait à Bordeaux pour un match amical en vue de la préparation du second tournoi de brassage qui aura lieu à Saint-Jean-d’Angèly, le week-end prochain; du 9 et 10 décembre.

Elles affronteront respectivement Lille, Nancy et Angers : ce tournoi est capital et déterminera la poule haute et la poule basse du championnat de France de PRO A 2017-2018.

Présentation du tournoi de brassage à domicile le 9 et 10 décembre

La capitaine Cindy Michaud, vous présente l’équipe cette saison.

Tu étais sous le coup d’une suspension lors du dernier tournoi. Que penses-tu de la prestation des filles malgré ton absence?

Les deux victoires obtenues m’ont fait très plaisir, j’aurais aimé être là pour ces victoires car ça fait maintenant presque un an et demi que je n’ai pas participé à un match gagné (sans parler des matchs amicaux). Mais je suppose qu’elles ont été bonnes et j’espère apporter plus pour les matchs de ce week-end.

Tu as connu le NCA depuis la création de la section féminine et chaque année, de nouvelles joueuses intégrent le groupe, que cela soit de l’extérieur ou du centre de formation. Comment est l’ambiance ? Quels conseils donnes-tu aux jeunes ?

L’ambiance est très différente de mes premières années dans l’équipe féminine, les objectifs ne sont pas les mêmes puisque nous avons du donner corps et âmes pour monter en première division. Les jeunes ont des petits caractères bien trempés et elles donnent du fil à retordre. Mais j’aime bien les embêter avec ça, disons que grâce à elles je ne m’ennuie pas.
Le conseil que je voudrais leur donner, c’est de se donner des objectifs personnels mais aussi de donner tout ce qu’elles ont maintenant, car après c’est trop tard. Il ne faudrait pas qu’elles regrettent d’être passées à coté de quelque chose.

Tu fais partie des anciennes du groupe et tu es aujourd’hui capitaine de l’équipe. Comment te sens-tu dans l’équipe ? Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton rôle de capitaine ?

Je me sens bien, les jeunes sont très gentilles avec « la mamie » de l’équipe, même si je ne suis pas la plus vieille (rires). Mon rôle est de leur donner des conseils, de les accompagner dans l’eau et surtout de les motiver car c’est une équipe avec des joueuses qui ont tendance à vite se démotiver, mais moi je suis là pour leur dire d’y aller toujours plus fort et elles le savent.

Ce week-end, nous recevons le second tournoi de brassage, avec trois matchs dans le week-end. Comment abordes-tu ce tournoi ?

Je commence déjà à stresser, mais je sais que ça va être un week-end long et dur. Après ma reprise intensive, mes objectifs pour ce tournoi sont d’essayer de jouer un maximum et surtout de ne pas me prendre d’EDA.

As-tu un message à faire passer pour ce week-end ?

Pour les filles mon message serait de vraiment se motiver car nous n’avons pas le droit à l’erreur, nous sommes chez nous et c’est un devoir que de donner de belles victoires. Et pour notre public, nous espérons qu’ils seront nombreux mais surtout bruyants, nous avons vraiment besoin d’être encouragées.

Mickaël Pouillou

Laisser un commentaire