Nautic Club Angerien, la nouvelle vague #6 : courte défaite pour l’équipe masculine

Grâce à Mickaël Pouillou, retrouvez chaque semaine tous les résultats, l’actualité et les déclarations dans la chronique « Nautic Club Angérien, la nouvelle vague ». Pour ce sixième volet, Mickaël revient sur le premier match de l’équipe masculine qui s’est inclinée 12 à 10 contre Givors.

L’actualité de l’équipe première Masculine du Nautic Club Angérien

Cette semaine, les garçons sont à l’honneur, puisque l’équipe de National 1 débutait son championnat ce week-end, à l’extérieur, sur les bords du Rhône, à Givors.
C’est avec l’un des plus jeunes effectifs du championnat que les joueurs de Brandon Sabeau ont entamé la rencontre. En effet, plusieurs départs ont été annoncé en fin de saison dernière, dont quelques joueurs expérimentés, pour une seule arrivée, celle d’un monténégrin, Pedrag Nosovic, qui évoluait en Italie.

Le début de rencontre est compliqué, les angériens sont menés 2 à 0 dès la 3ème minute de jeu, dans le premier quart-temps. Mais le sursaut d’orgueil des rouges et blancs leur permet de prendre l’avantage à l’issue de cette période, sur le score de 4 à 2. La deuxième période ressemble à la précédente, mais ne tourne pas en notre faveur. Les fautes défensives se font de plus en plus présentes, ce qui permet aux locaux de prendre le dessus 4 à 2 . Score à la mi-temps 6 à 6.

La troisième période est plus équilibrée et serrée. La défense est plus appliquée, mais, de nouveau, des grosses fautes, comme celle causant un pénalty et une exclusion, vont permettre à Givors de se maintenir au score (10-10). La dernière période et la fatigue se fait ressentir. Par conséquent, un manque de lucidité est à déplorer surtout en défense et les adversaires prennent définitivement l’avantage dans cette fin de partie. Score finale 12 à 10.

La déclaration de l’entraineur de l’équipe, Brandon Sabeau :

« Ce fut un match satisfaisant dans l’envie et la détermination. Malgré cela, le manque de lucidité en défense ne nous a pas permis de creuser l’écart le plus tôt possible. Ajouté à cela, les cadres qui faisaient la différence en début de match et qui ont manqué de confiance et de rigueur en fin de match »

Prochain match, samedi 14 octobre à Atlantys, face à Mulhouse à 20h30. A 19h, les filles recevront à nouveau Bordeaux en amical.

Mickaël Pouillou

Laisser un commentaire