Le Placard à Balais #2 : La France chute dans une Europe qui progresse


Le suspense a duré jusqu’aux dernières secondes des Jeux Européens 2017 car la victoire Britannique s’est jouée face à la France, sur la capture du vif d’or. En effet, la stratégie britannique (concentrer l’énergie de leurs deux batteurs sur la défense de l’attrapeur) n’a laissé aucune chance à la sélection tricolore qui, pourtant, menait le jeu au souafle (la France disposait d’une légère avance, insuffisante, avec un score de 70-60 lorsque le vif d’or a été capturé. Le score final a donc été de 70-90* en faveur des Britanniques). Si vous êtes un peu perdus dans les règles, n’hésitez pas à lire cette vidéo très pédagogique de l’Express[1] ou à suivre le résumé complet du parcours des Bleus lors des Jeux Européens[2].

La fin de l’hégémonie française sur l’Europe ?

Ainsi, les 8 et 9 juillet derniers, la France a poursuivi sa funeste série, en perdant sa dernière médaille internationale. En juillet 2016, à l’aube de la Coupe du Monde, elle était pourtant au sommet de sa gloire. Championne d’Europe des Clubs avec les Titans Paris (2015 et 2016), Championne d’Europe des Nations avec la sélection nationale en 2015, elle ne cachait pas ses objectifs : vaincre les États-Unis (fondateurs du sport) pour décrocher l’or. Malheureusement, le parcours des Bleus s’est arrêté aux quarts de finale, face à une Australie déterminée à jouer le rôle de trublion. Rôle joué à la perfection, puisque ce sont les “Dropbears”, comme on les appelle, qui sont repartis avec l’or autour du cou. Cette année, la nouvelle défaite Française marque-t-elle la fin de l’hégémonie tricolore sur le quidditch Européen ?

Avant d’aller plus loin, il convient de nuancer le noir tableau qui se dessine. À en regarder les résultats Français face aux objectifs fixés, le bilan est plutôt catastrophique. Mais n’oublions pas une chose ! Lors de la dernière Coupe d’Europe des Clubs (l’EQC 2017), les Titans Paris ont perdu l’or, mais les autres clubs participants (les Paris Frog et les Crookshanks de Lyon) ont connu leurs meilleures performances depuis des années[3].

Par ailleurs, le mois dernier, l’équipe nationale est revenue au pays avec la médaille d’argent. Une médaille supplémentaire à ajouter au palmarès Français, qui reste excellent. Qui plus est, le classement Européen reflète en partie les performances des équipes lors de la Coupe du Monde de l’an dernier. Alors, est-ce le niveau de la France qui baisse, ou celui de l’Europe qui augmente ? La deuxième solution est de loin la plus encourageante, car elle montre un sport qui se développe et dont la qualité de jeu grandit. Des signes encourageants pour la prochaine Coupe du Monde[4] , où l’Europe cherchera à briller. Déjà, l’an dernier, deux équipes (le Royaume-Uni et la France) s’étaient retrouvées dans le top 5.

Comparons le classement des Jeux Européens 2015 et 2017 avec celui de la Coupe du Monde 2016[5], [6], [7] afin de dresser la panorama du quidditch Européen.

Classement Jeux Européens 2015 Coupe du Monde 2016 Jeux Européens 2017
1 – France Australie Royaume-Uni
2 – Royaume-Uni États-Unis France
3 – Norvège Royaume-Uni Norvège
4 – Belgique Canada Belgique
5 – Italie France Allemagne
6 – Turquie Turquie Turquie
7 – Catalogne Belgique Autriche
8 – Allemagne Mexique Italie
9 – Espagne Norvège Espagne
10 – Pays-Bas Espagne Catalogne
11 – Irlande Allemagne Pologne
12 – Pologne Catalogne Slovaquie
13 –  – Italie Pays-Bas
14 –  – Autriche Irlande
15 –  – Slovénie Suède
16 –  – Brésil  –

Lors de la Coupe du Monde 2016, les équipes de la 17ème position à la 21ème n’ont pas été classées. C’est pourquoi elles ne figurent pas sur ce tableau comparatif.

À la lecture de ces données, nous constatons que la Turquie a sous-performé lors des derniers Jeux Européens. Même si sa position de 6ème se stabilise tout au long des tournois, elle avait obtenu le rang de 3ème nation européenne lors de la Coupe du Monde. Autrement dit, la Belgique et la Norvège ont conservé leur position d’équipes à surveiller, tandis que l’Allemagne est parvenue à dépasser les Turcs. La Norvège, justement, confirme la tendance de l’année 2017, après d’excellents résultats lors de la Coupe d’Europe, où l’un de leurs clubs était parvenu à bout des tenants du titre, les Titans Paris[3]. L’Autriche, jeune nation du quidditch, parvient à progresser : 9ème nation Européenne lors le Coupe du Monde, elle obtient une 7ème place. Nous verrons dans les prochaines compétitions s’il s’agit d’un progrès de fond, ou d’un résultat exceptionnel. L’Italie, quant-à-elle, compense légèrement sa baisse de niveau : seulement 13ème lors de la Coupe du Monde, elle obtient une 8ème place, compensant légèrement son score honorable de 5ème lors des premiers Jeux Européens. Nous assistons également à une Espagne qui comble son retard sur la Catalogne et à une Allemagne qui parvient à se hisser dans le top 5 Européen.

À noter que les effectifs ne sont pas toujours de 21 joueurs (le maximum autorisé), certaines équipes étant limitées par la pratique du quidditch dans leur pays (encore en développement), le budget du déplacement jusqu’au lieu de la compétition (selon la distance initiale) et autres contraintes administratives (demandes de visas). Ce dernier point fut fatal  pour le Pérou et l’Ouganda, qui durent annuler à la dernière minute leur participation à la Coupe du Monde 2016.

La France est-elle en retard dans le développement Européen du quidditch ?

De nombreux critères extérieurs à la qualité de jeu proposé lors des tournois sont à prendre en compte. Nous venons d’en évoquer quelques uns, nous pouvons également regarder du côté du développement du quidditch au sein de ces équipes, notamment en terme de clubs créés. Ce tableau compare le nombre d’équipes présents en Europe, en juillet 2016 et 2017[8].

Pays Nombre d’équipes en 2016 Nombre d’équipes en 2017
Allemagne  13  36
Autriche  2  2
Belgique  13  13
 Catalogne  5  5
 Espagne  17  17
 France  36  33
 Irlande  2  5
 Islande  –  1
 Italie  22  27
 Norvège  9  10
 Pays-Bas  7  6
 Pologne  4  6
 République Tchèque  2  3
 Royaume-Uni  37  38
 Slovaquie  2  2
 Slovénie  2  1
 Suède  3  5
 Suisse  –  3
 Turquie  9  15
 Total  185  248

Ces chiffres sont à nuancer, car ils comprennent toutes les initiatives de développement de quidditch dans ces pays. Cela signifie qu’ils incluent également les équipes en voie de développement, qui ne sont pas encore suffisamment solides pour participer à des tournois officiels (tels que des coupes nationales) et dont l’avenir demeure incertain.

En un an, nous constatons une augmentation du nombre d’équipes dans certains jeunes pays du quidditch et également un dédoublement d’équipes dans des pays où le quidditch est plus populaire (Belgique, Turquie, Royaume-Uni). Autrement dit, certaines équipes comprennent sufisamment de joueurs pour pouvoir former une équipe B, officiellement reconnue comme équipe à part entière. L’augmentation la plus importante est en Allemagne et nous pouvons espérer que cela est dû à un « effet Coupe du Monde », car c’est à Francfort qu’a eu lieu l’édition 2016. Concernant la France, la baisse du nombre d’équipes est lié à certaines fusions de clubs proches géographiquement. Même si l’Hexagone comprend moins de clubs, notons toutefois que le nombre d’équipes adhérentes à  la Fédération du Quidditch Français a augmenté (passant de 9 à 16), ce qui est un signal fort du bon développement du quidditch dans ce pays.

La France, cette nation qui fut la première d’Europe à héberger la Coupe d’Europe des Clubs[9], à organiser une coupe nationale[10] et à remporter les Jeux Européens[5] a-t-elle été rattrapée par ses voisins ?

Le 1er septembre prochain  marquera le début de la saison 2017-2018. Espérons qu’elle nous fera oublier les performances mitigées de l’année passée et que la France se glissera à nouveau au sommet de l’Europe. Osons même espérer davantage : que notre pays devienne la première sélection Européenne à remporter la Coupe du Monde ! Rendez-vous l’été prochain pour connaître le verdict !

Armand Cosseron

 

* Équipe ayant attrapé le Vif d’Or, mettant fin au match et engrangeant 30 points.

[1] L’Express (Consulté le 30 juillet 2017)

[2] http://www.quidditch.fr/lequipe-de-france-medaillee-dargent-a-la-coupe-deurope/ (Consulté le 30 juillet 2017)

[3] La Gazette du Sorcier (Consulté le 30 juillet 2017)

[4] Dossier de candidature pour la Coupe du Monde IQA 2018 (Consulté le 31 juillet 2017)

[5] Classement des Jeux Européens 2015 (Consulté le 30 juillet 2017)

[6] Classement de la Coupe du Monde 2016 (Consulté le 30 juillet 2017)

[7] Classement des Jeux Européens 2017 (Consulté le 30 juillet 2017)

[8] D’après le groupe Facebook Quidditch Europe

[9] La première Coupe d’Europe des Clubs a eu lieu en 2012, à Lesparre-Médoc. Plus d’infos : http://www.quidditch.fr/la-coupe-deurope-des-clubs-eqc/ (Consulté le 30 juillet 2017)

[10] La première Coupe de France a été organisée en 2014 à Viroflay. Plus d’infos : http://www.quidditch.fr/tout-savoir-sur-la-coupe-de-france-de-quidditch/ (Consulté le 30 juillet 2017)

© Pour plus de photos d’Ajantha Abey quidditch Photography, rendez-vous sur sa page Facebook.

Laisser un commentaire