Les régates de Médias Aviron #1 : Deux championnats et quatre médailles en septembre


Chaque mois, retrouvez « Les régates de Médias Aviron », votre tour d’actualité de la sphère aviron en quelques lignes et réalisé par une équipe de spécialistes. Pour ce premier épisode retour sur les championnats du monde élite et les Europe pour les moins de 23 ans. 

Fin de saison internationale pour l’équipe de France d’aviron avec deux rendez-vous au calendrier : les Europe pour les moins de 23 ans, et les mondiaux pour l’équipe A. L’occasion de ramener de nouvelles breloques pour les Bleus.

Généralement, en septembre, les rameurs internationaux sont plutôt tranquilles, de retour à la maison ou dans leur club. Mais avec des mondiaux en Floride, un état souvent balayé par les ouragans, la Fédération internationale des sociétés d’aviron avait choisi de décaler l’organisation de la compétition sur la fin du mois de septembre. Et il semble qu’elle ait eu raison, même si ces championnats ont bien failli ne pas avoir lieu. La tempête tropicale Irma a frappé de plein fouet la région de Sarasota, ville hôte des mondiaux qui se tenaient du 24 septembre au 1er octobre. « On attendait avec impatience les informations de l’organisation, commentait Jean-Christophe Rolland, président de la FISA, pendant 48 heures on a douté, mais on n’avait pas de plan B ». Les autorités de la Floride ont finalement donné leur accord pour la tenue de la compétition.
Quatorze bateaux tricolores avaient achevé leur préparation à Bellecin le 14 septembre et pris le départ pour les Etats-Unis. Le Nathan Benderson park ne portait pas de stigmates d’Irma, les installations temporaires n’ayant été montées qu’après le passage du cyclone. Seules traces, quelques palmiers couchés et relevés à la hâte et un sol détrempé recouvert pour éviter de s’embourber. De ces championnats jugés décevants pour l’équipe de France par Patrick Ranvier, le directeur technique national de la Fédération française d’aviron, on retiendra les trois médailles remportées : l’or par le deux de couple poids léger (Pierre Houin et Jérémie Azou) et par le quatre de couple poids léger (François Teroin, Damien Piqueras, Maxime Demontfaucon et Stany Delayre) et, en catégorie handi-aviron, l’argent en deux de couple mixte PR3, nouvelle appellation pour la barbare dénomination jambes-tronc-bras (Guylaine Marchand et Antoine Jesel).

Mais septembre avait commencé par les championnats d’Europe des moins de 23 ans. Une première qui s’est déroulée en Pologne, à Kruszwica, là où étaient aussi nés les Europe juniors. La France n’avait envoyé qu’une embarcation, un huit, qui est monté sur la troisième marche du podium. C’est donc le bronze qu’ont remporté Alexis Guérinot, Nicolas Gilbert, Hugo Quemener, Quentin Stender, Guillaume Turlan, Thibaud Turlan, Paul Goetghebeur, Louis Droissart et leur barreur Thibaut Hacot. Ce dernier a vécu à Bellecin de juin à septembre : barreur pour les mondiaux U23, il a ensuite entamé la préparation du deux barré pour Sarasota. Il va enfin pouvoir respirer !

Et la saison 2016-2017 n’est pas encore terminée…

Médias Aviron

Laisser un commentaire