Ronaldinho, le magicien qui dansait avec le ballon


A 37 ans et après plusieurs mois sans jouer, c’est désormais officiel : Ronaldinho prend sa retraite sportive. S’il ne sera jamais considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire pour bien des raisons, n’est-il pas le plus talentueux que le football ait connu ?

1997 : il remporte la Coupe du Monde des – de 17 ans avec le Brésil.
1998 : il joue ses premiers matchs professionnels avec son club formateur de Grêmio.
1999 : il remporte la Copa América avec le Brésil.
2000 : il inscrit 39 buts en 43 matchs joués avec Grêmio.
2001 : il signe au PSG pour 7 millions d’euros.
2002 : il remporte la Coupe du Monde avec le Brésil à l’âge de 22 ans, il marque la compétition de son empreinte en inscrivant un fabuleux coup-franc face à l’Angleterre.
2003 : il quitte le PSG, sans titre mais avec quelques buts d’anthologie, pour rejoindre Barcelone contre la somme de 27 millions d’euros.
2004 : il réussit ses débuts avec le Barça et est designé joueur de l’année par la FIFA.
2005 : il remporte le Ballon d’Or et le championnat d’Espagne.
2006 : il remporte la Ligue des Champions et le championnat d’Espagne à nouveau.
2007 : il réalise sa meilleure saison en terme de buts inscrits (21), mais Barcelone ne remporte aucun titre.
2008 : son influence sur le jeu de son équipe décline et coïncide avec l’avènement d’un certain Lionel Messi : il signe à l’AC Milan.
2009 : sa première saison est mitigée, il marque 8 buts en Serie A mais ne peut empêcher le rival, l’Inter, de décrocher le titre.
2010 : il termine meilleur passeur de Serie A.
2011 : malgré peu de matchs disputés, il est champion d’Italie avec l’AC Milan.
2012 : après une saison et deux titres avec Flamengo, il rompt son contrat et s’engage avec l’Atlético Mineiro.
2013 : il remporte la Copa Libertadores !
2014 : il s’engage avec le club de Querétaro au Mexique, il inscrira 8 buts et délivrera 8 passes en 23 matchs de championnat.
2015 : il retourne au Brésil à Fluminense, mais c’est un échec.
2016 : il enchaine les contrats de quelques matchs avec des équipes comme Barcelona Sporting Club (Vénézuela), Las Vegas FC (États-Unis) et Montevideo (Uruguay).
2017 : il est nommé ambassadeur du FC Barcelone.
2018 : son frère annonce sa retraite sportive après plusieurs mois sans jouer.

 

Même s’il n’aura pas été le joueur qui aura marqué son sport par son professionnalisme tout au long de sa carrière, Ronaldinho quitte le monde du football avec un grand palmarès et laisse des gestes d’anthologie à jamais gravés dans nos mémoires. 

Nicolas Jacquemard

Laisser un commentaire