Sport au féminin #13 : Lille Métropole Water polo, Marie Bochet et Girl Power au menu !


Après huit premiers épisodes sur Sport-Inside, la chronique l’émission de radio Sport au féminin a pris ses quartiers sur Dicodusport ! Au menu cette semaine, la performance des Lilloises en Water Polo, l’élection de Marie Bochet comme porte-drapeau pour les Jeux Paralympiques de Pyeongchang et un zoom sur l’ouvrage « Girl Power ».


COUP DE CHAPEAU ! : Lille Métropole Water Polo au 2ème tour de l’Euro League

Un coup de chapeau à nos championnes de France 2017, le Lille Métropole Waterpolo pour cette qualification pour le 2ème tour de l’Euro Ligue 2018. Déjà rencontrées le 15 janvier dernier en Euro League, le Dunaujvaros, leader du championnat hongrois où évolue désormais l’ancienne lilloise Géraldine Mahieu partie à l’intersaison, a vu des Lilloises accrocheuses. Menées 5-0 après le 1er QT, Stefania Terefou, Kelly McKee, Marion Tardy et les copines ont rattrapé 4 buts dans le 2ème QT, réussissant à poser problème aux Magyares. Les Hongroises, habituées à l’Europe, ont joué l’expérience pour venir à bout de nos nordistes (12-5). Le 2ème match de ce difficile groupe se joue face aux grecques du Vouliagmeni, une autre habituée de l’Europe. Le score sera sans appel : Défaite 20-2.

Le coach Filippos Sakellis pense la qualification et fait tourner les jeunes pour se focaliser sur le prochain match. Il reste une chance de passer : battre les grecques du Glyfada. Assommant les Athéniennes d’entrées (0-4), Les Lilloises bataillèrent dur pendant les 2ème et 3ème quart-temps (3-3, 3-3). 10-6 en faveur des nordistes qui remportent le match 12-7. Les Lilloises, 3ème au classement de ce groupe B, sont qualifiées pour le 2ème tour qui se tiendra du 19 au 21 janvier 2017.

Les Lilloises peuvent avoir le sourire – Lille Métropole Water Polo

Pour l’instant, récupération, le weekend s’annonçant long avec le weekend de brassage comptant pour la qualification en play-off du championnat de France Pro A. Au sortir de ce weekend, on saura, en effet, qui jouera en Poule Haute et en Poule Basse.

L’ÉQUIPE DE LA SEMAINE : Les Bleus Paralympiques

Lors de la cérémonie #J-100 des Jeux Paralympiques 2018 de Pyeongchang en Corée du Sud, toute l’équipe de France Paralympique était réunie pour découvrir le nom du ou de la porte-drapeau. A 12h45, fin du suspense, avec l’annonce de l’athlète qui aura le privilège de mener les Bleus lors de la Cérémonie d’ouverture le 9 mars prochain : Marie Bochet.

Marie Bochet, 23 ans, skieuse handisport dans la catégorie « debout » (son handicap se porte au niveau de son avant-bras gauche) a débuté sa carrière internationale en 2010 et explose au Jeux Paralympique 2014 avec 4 titres (descente, super G, super combiné et slalom géant). A ce jour, elle connait déjà 6 de ces coéquipiers qui sont eux aussi déjà qualifiés : Arthur Bauchet (ski alpin), Maxime Montaggioni et Cécile Hernandez (snowboard), Thomas Clarion, Benjamin Daviet et Anthony Chalençon (ski nordique).

Les sept tricolores sélectionnés à ce jour – France Paralympique

 

LES CHAMPIONNATS EN BREF

#FOOTBALL #J10

Reprise ce week-end du championnat après la trêve internationale. Lyon et Paris continuent leur duel à distance avant le choc de la D1 lundi prochain (11 décembre). Pas de surprise pour ces deux équipes qui s’imposent logiquement face à l’OM pour les Lyonnaises (0-5) et face à Bordeaux pour les Parisiennes (3-0). Résultat logique mais difficile pour l’OM en particulier qui prend la dernière place du classement derrière Fleury qui remporte sa deuxième victoire de la saison. De son côté, Albi souffle un peu avec sa victoire face à Guingamp (2-0). En tête, Montpellier poursuit également sur sa lancée avec sa belle victoire face à Soyaux (1-5). La rencontre entre le Paris FC et Lille a été reportée en raison de la neige.

En ce qui concerne la Champion’s League, les ¼ de finale se joueront en mars prochain. Lyon sera opposé à Barcelone et Montpellier à Chelsea. Match aller le 21 mars / Match retour le 28 mars.

#BASKET #J9

Cette semaine a été marquée par le départ de Sandrine Gruda pour la Turquie. Après avoir permis à l’ASVEL-Lyon d’enchainer les victoires ces dernières semaines avec une moyenne de 18 points, 9 rebonds et 2,5 passes décisives, elle décide de s’engager avec Yakin Dogu. Une grosse déception surement pour le club rhodanien. L’autre départ remarqué est celui de Renée Montgomery, championne WNBA 2017 avec les Minnesota Lynx et pensionnaire des Flammes Carolo. La joueuse et le club ont choisi de se séparer d’un commun accord pour des raisons de divergence quand au poste affecté à l’Américaine par le coach Romuald Yernaux.

Du côté des parquets, Basket Landes chute à Mondeville et manque de faire la bonne affaire du week-end puisque les 4 autres équipes de tête s’opposaient entre elles. Bourges garde le rythme et s’impose face L’ASVEL (69-53). C’est Villeneuve d’Ascq qui fait la bonne affaire en s’imposant à Charleville de 3 petits points (65-68) et prend ainsi la 3e place au classement.

Concernant l’Euroligue (J6), ESB Lille s’impose à domicile face à Bourges (64-55) tandis que Montpellier chute en Pologne face à Wisla Can-Pack (85-67). Au classement dans le groupe A, Kursk est en tête, ESB Lille 4e et Bourges 7e. Dans le groupe B, Yakin Dogu est en tête. Le club de Lattes Montpellier est dernier (8e). En Eurocup, ce sont les phases finales qui démarrent avec les 1/16e de Finale aller dès le 14 décembre prochain. Du côté des clubs français, Basket Landes se déplacera à Fribourg, Saint-Armand Hainaut recevra Wasserburg. Match retour le 21/12.

#BIATHLON

Ça y est ! C’est parti pour la Coupe du Monde de biathlon et les Tricolores ont déjà fait parler la poudre. Que dire de Martin Fourcade et du doublé français avec Quentin Fillon-Maillet face aux frères Boe. Que dire de Justine Braisaz qui a fait parler le talent sur les pistes suédoises d’Östersund. 8ème lors de l’individuelle, mercredi dernier, la jeune Albertvilloise accroche la 2ème place lors du sprint vendredi, derrière l’ancienne fondeuse allemande, Denise Hermann, 2ème place que Justine réitérera lors de la poursuite le dimanche suivant.

142 points engrangés au classement de la Coupe du Monde, Justine arrive en tête, devant Denise Hermann (138 pts) et la biélorusse Nadezha Skardino (127 pts), et, par conséquent, portera la tunique jaune le 8 décembre prochain, en Autriche, à Hochfilzen…avec le retour de Laura Dahlmeier et de Gabriella Koukalova. La France compte désormais quatre biathlètes dans le classement, en plus de Justine Braisaz. Anais Bescond est 18ème au classement (58 pts), Marie Dorin-Habert est 25ème avec 45 pts, et Célia Aymonier prend la 45ème place avec 15 pts.

Le grand sourire de Justine Braisaz, à gauche – IBU

#HOCKEY SUR GLACE

Ce week-end, dans la Poule Sud, les Aigles du Besançon Doubs, leader du classement, n’ont pas tergiversé face aux Amazones de Marseille PACA à l’image de Marine Mathieu (4 buts, 5 aides) et Jeanne Morin, remplacée par Sylvie Unverzagt au poste de gardienne, qui a notamment marqué 2 buts. Victoire des Aigles (22-0). C’est un « work in progress » pour les Amazones de Laurie Zydek et Gaelle Marchis, la capitaine, qui disputent leur première saison en Elite. Dans l’autre match, très accroché, l’équipe d’Occitanie a remporté les 3 points face aux Bouquetins HCMP (5-1), avec un triplé de Chloé Goutalier, dont deux buts dans le 3ème tiers-temps, fatal pour les Bouquetins qui avait réduit la marque en 2ème période grâce à un but de Margot Lombard (35’11).

Au classement, Besançon est toujours en tête devant l’Occitanie, l’Occitanie qui affrontera le HC 74 le weekend prochain.

Marine Mathieu face aux cages azuréennes – Philippe Rouinssard / Hockey Hebdo

Dans la Poule Nord, un seul match, mais quel match ! Les Remparts de Tours n’ont pas tremblé devant les Jokers de Cergy, 2ème du classement avant le match. L’internationale Raphaëlle Grenier ouvre le score à la 4ème minute pour Tours sur une aide d’Océane Carat. 1-0 à la fin du 1er TT. Les Jokers de Cergy reviennent au score avec Emma Halingre (23’14). Raphaëlle Grenier reprend l’avantage pour Tours (34’46). Menées (2-1) à la fin du 2ème TT, les filles de Sophie Diakité ne lâchent rien et reviendront à nouveau au score par le biais de l’attaquante Léa Milenkovic (52’27). 2-2. Le score ne bougera plus jusqu’à la prolongation où Océane Carat offrira la victoire aux Remparts (3-2).

Les Jokers prennent la tête du classement à la différence de buts, devant les Gothiques d’Amiens, 1 point devant les Bisons de Neuilly-St Ouen. Le 17 décembre, un derby parisien à ne pas manquer, assurément, entre les Bisons, 3ème, et les Jokers, 1er.

 

#VOLLEY-BALL #J9

Hier soir, la 9ème journée de Ligue A Féminine battait son plein avec, entre autres, la victoire de Quimper face au Cannet, club qui l’avait éliminé la semaine dernière, en 5 sets, en 8ème de finale de Coupe de France. Si les Bretonnes signent leur 3ème victoire de la saison en 4 matchs, les Azuréennes ont essuyé une 4ème défaite de rang en championnat.

Dans les autres matchs, Vandoeuvre s’impose devant Evreux (3-2), Nantes s’incline à domicile face à Venelles (0-3), Mulhouse retrouve le goût de la victoire en battant Paris Saint-Cloud (1-3). Chamalières n’a rien pu faire dans l’antre des Angels de Béziers qui s’imposent (3-0). Enfin, la Légende du RC Cannes a battu Saint-Raphaël en 4 sets (3-1).

Au classement, le RC Cannes a 1 point d’avance sur Béziers (23 points) et 6 points sur les Championnes de France 2017, l’ASPTT Mulhouse, 3ème (18 points). Dans le milieu de tableau, le Pays d’Aix Venelles est 4ème avec 15 points, suivi de Paris (14 points), Saint-Raphaël (13 points), Le Cannet, 7ème avec 12 points. Derrière, Evreux s’accroche à la 8ème place, synonyme de play-off, à égalité de points avec Nantes (11), suivis de très près par Vandoeuvre et Quimper (9 points). Chamalières ferme la marche avec 3 points.

CHUT, ON LIT !

Il y a quelques semaines, on vous parlait en avant-première du livre « Girl Power – Les Sportives ». Nous attendions sa sortie avec impatience et nous ne sommes pas déçus. Ce livre se propose de présenter 50 portraits des plus grandes sportives : tennis, gymnastique, ski, athlétisme, football…  On y retrouve de grandes championnes de tous les sports, de tous les pays, et à toutes les époques.

Brisant au passage les stéréotypes et défiant tous ceux qui leur ont dit qu’une femme ne pouvait pas accomplir les mêmes choses qu’un homme, elles se sont battues pour atteindre les sommets. Des parcours extraordinaires et inspirants pour en apprendre plus sur l’histoire des femmes, et qui feront rêver petits et grands.

Chronique écrite par Déborah Sarfati et Jérôme Decourcelles, de Sport au féminin

 

Laisser un commentaire