Un rugby à 14, ça donnerait quoi ?


D’un côté les quinzistes, de l’autres les treizistes et au milieu, une rancœur et une animosité qui durent depuis des décennies. Alors un peu de rêve et de légèreté pour imaginer un rugby à XIV qui réconcilierait les deux.

A XIII, il y a un seul troisième ligne contre trois aux XV, le compromis pour avoir 14 joueurs semble assez évident : deux troisièmes lignes seront sur le terrain. Sur le temps de jeu, même pas besoin de se mettre d’accord : 80 minutes pourrait convenir à tout le monde. Pour ce qui est des points, ce n’est finalement qu’un détail, alors coupons la poire en deux : l’essai vaudra 5 points (comme à XV), la pénalité 2 points (comme à XIII) et le drop 2 points (1 point à XIII + 3 points à XV / 2).

Il en faut pour tout le monde !

On arrive certainement au plus gros point de discorde : les zones de combat et la conquête. Là aussi, pour ne pas faire de jaloux, donnons la moitié à chacun. Les zones de combats seront comme au XIII, avec un tenu mais au lieu des 5 temps de jeu possibles, rallongeons-le à 7 pour qu’il y ait plus de possibilités pour construire une action. Par contre, la conquête sera celle du XV avec des touches disputées et des « vraies mêlées » avec 7 joueurs, donc sans 3ème ligne centre pour les puristes du quinze.

Voilà une bonne base pour un nouveau rugby avec 14 joueurs, qui mélange les règles des treizistes et des quinzistes. L’autre casse-tête serait pour l’hypothétique entraîneur d’une équipe de 14 : pour déterminer quel profil serait idéal à chaque poste pour être performant avec toutes ces règles. Oui, car un talonneur devra être capable de talonner après le tenu mais aussi de participer aux mêlées et de faire des touches.

Voilà, ce n’était pas si compliqué en fait ? Ah, c’est beau de rêver…

Nicolas Jacquemard

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des