WTA : 2018, l’année de Svitolina ?


Alors que le premier grand tournoi de la saison va s’ouvrir dimanche à Melbourne que peut espérer Elina Svitolina ? La jeune joueuse de 23 ans a des envies de Grand Chelem et de place de numéro un mondiale…

L’Ukrainienne a connu une très belle année 2017 : elle est la joueuse qui a remporté le plus de titres sur le circuit WTA (5 titres) et a connu sa première participation aux Masters de fin d’année. Elle a notamment remporté trois des cinq tournois « Premier 5 » de la saison (Dubaï, Rome et la Coupe Rogers). En septembre dernier elle a atteint le meilleur classement de sa carrière : 3e. Lors du Masters, elle s’est inclinée face à Wozniacki, future vainqueur et Garcia mais a remporté son dernier match de poule face à la numéro un Halep.

 

Crédits : Site web http://svitolina.com/

Un cap à passer en Grand Chelem

Dans les quatre tournois majeurs, la jeune joueuse n’a pas encore réussi à exprimer son potentiel au maximum. Son meilleur résultat est un quart de finale à Roland-Garros en 2015 (Ivanovic) et en 2017 (Halep). Pas étonnant puisque ses surfaces préférées sont la terre battue et le dur. En 2017, sur les trois autres tournois du Grand Chelem elle s’est inclinée au 3e tour à l’Open d’Australie et en huitièmes de finale à Wimbledon et à l’US Open.
Selon l’intéressée, sa capacité à élever son niveau de jeu face à une joueuse aussi dangereuse que Suarez Navarro (1er tour à Brisbane), prouve qu’elle est capable de passer à l’étape suivante. En produisant un tennis de haut niveau, le titre en Grand Chelem et la place de numéro un mondiale seront à sa portée si elle est en bonne santé et qu’elle joue de son mieux.

Une place de numéro un en vue

En 2017, cinq joueuses se sont relayées à la place de numéro un mondiale : Serena Williams (qui a déclaré forfait en mars pour cause de blessure au genou puis qui a fait une pause pour cause de grossesse ; 10 semaines), Angelique Kerber (18 semaines), Karolina Pliskova (8 semaines), Garbiñe Muguruza (4 semaines) et Simona Halep (12 semaines).
En dépit de l’adversité, Svitolina pense qu’elle a les épaules pour atteindre elle aussi cette première place : « Bien sûr c’est un objectif mais je ne veux pas avoir la pression. Je veux jouer du mieux possible et progresser à chaque tournoi, être forte mentalement à chaque match. J’ai beaucoup d’objectifs, pas seulement d’être numéro un mondiale. » Après sa nette victoire 6-2 6-4 face à Suarez Navarro au premier tour à Brisbane, elle a déclaré qu’elle avait travaillé dur durant l’intersaison, notamment sur son service et que c’est l’une des raisons principales pour laquelle elle se sent capable de se battre pour un titre en Grand Chelem ou pour la première place mondiale.

 

Elina Svitolina a remporté le tournoi de Brisbane 2018
© Getty Images, Tennis Photo Network

Un début d’année encourageant

Svitolina commence l’année sur de bonnes bases puisqu’elle a remporté le premier titre WTA de la saison à Brisbane. Après avoir battu Suarez Navarro et Konjuh, elle a renversé Johanna Konta en quarts de finale : 1-6 7-6[6] 3-2 abandon. Tout a réussi à la Britannique lors du premier set. Au deuxième set, l’Ukrainienne a mieux servi et s’est battue sur chaque point pour finalement l’emporter au tie-break. Malheureusement, Konta a dû abandonner à cause de problèmes à la hanche. En demi-finale, Svitolina a été cueillie à froid par Karolina Pliskova qui a mené 4-0 mais elle est parvenue à revenir à égalité et a finalement remporté le set et le match 7-5 7-5. En finale, face à l’impressionnante Sasnovich (issue des qualifications et qui a battu Mladenovic et Sevastova notamment) Svitolina n’a pas eu besoin de forcer pour remporter son dixième titre. En 66 minutes, elle a battu la Biélorusse 6-2 6-1 en réalisant dix aces !

Le travail réalisé pendant l’intersaison porte déjà ses fruits avec ce premier titre. Svitolina est remontée à la quatrième place et fait plus que jamais figure de prétendante au titre à Melbourne. Le tirage au sort a eu lieu jeudi et elle rencontrera au premier tour une joueuse issue des qualifications. En quarts de finale, elle pourrait retrouver Venus Williams.

 

BIO EXPRESS

Née le 12/09/1994

1,74 m

Entraîneur : Gabriel Urpi et Thierry Ascione

Droitière, revers à deux mains

Meilleur coup : revers

Palmarès :
Vainqueur de Roland-Garros en juniors (2010)
10 titres WTA en simple
2 titres WTA en double

Site internet
Facebook            Twitter            Instagram

 

 

Arlette

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des