Horse-ball

Horse-ball

Le horse-ball (ou horseball) est un sport collectif adapté du jeu du Pato argentin, qui se joue à l’aide de chevaux et d’une balle munie de six sangles. Lors d’une rencontre, deux équipes composées de quatre joueurs appelés « horseballeurs »  s’affrontent avec l’objectif d’aller marquer des buts dans un arceau disposé dans le camp adverse, grâce à un minimum de trois passes. 

La balle mesure classiquement 65 cm de circonférence, mais peut varier selon la catégorie des joueurs. Chaque équipe possède deux horseballeurs de réserve (remplaçants) et chacun des six joueurs dispose de son propre cheval attitré. Les remplacements s’effectuent exclusivement lors des arrêts de jeu. Le terrain est une étendue plane de sable ou d’herbe, de 60 à 70 mètres de longueur sur 20 à 30 mètres de largeur. Les buts sont constitués d’un arceau métallique d’un mètre de diamètre placé à 4 mètres de hauteur. Contrairement au basket-ball, où l’arceau est parallèle au sol, celui-ci est installé à la verticale.

Les entraîneurs, les remplaçants et l’équipe technique sont placés derrière des boudins de protection pour ne pas que les chevaux se blessent, qui délimitent également la ligne de touche. Les chevaux sont équipés de protections aux quatre membres, d’une martingale fixe ou d’un élastique et d’une selle équipée d’une sangle dite « de ramassage » reliant les étriers. Cette sangle permet au cavalier de se pencher sur le côté en étant maintenu par un des étriers et de ramasser le ballon au sol, tout en étant en mouvement, le plus souvent au galop car les ramassages sont interdits à l’arrêt pour ne pas affecter le dos du cheval. Les cavaliers sont équipés d’un casque, d’éperons et de genouillères.

 

Fédération / Institution
Matériel / Equipement
Actualités / Blog


Étiquette , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire sur “Horse-ball

  1. Merci pour cette définition simple et concise du horseball, qui éclairera sûrement la lanterne de ceux qui veulent connaître ce sport, et qui leur donnera à coup sûr envie de s’y intéresser encore plus !

Laisser un commentaire