Marche athlétique

Marche athlétique

La marche athlétique est une discipline de l’athlétisme dans laquelle le marcheur ne doit jamais courir. Il doit avoir en permanence au moins un pied en contact avec le sol.

Il en existe deux types :

La marche athlétique de fond

Classiquement les épreuves de fond ont une distance minimale de 100 kilomètres. Elles peuvent parfois être plus courtes, mais ne doivent pas être inférieures à 50 kilomètres.

La marche athlétique de vitesse

Elle représente la discipline olympique comprenant les épreuves disputées sur 20 kilomètres (hommes et femmes) et 50 kilomètres (hommes seulement). Elle intègre une règle supplémentaire qui veut que la jambe de soutien doit être tendue et non pliée au genou depuis le moment où le pied touche le sol jusqu’à ce qu’il passe au-dessous du corps. Pour contrôler la bonne tenue du sportif, des juges sont placés tout le long du parcours et sont munis de cartons, jaunes au début puis rouges et disqualifiant s’ils estiment des irrégularités dans leur marche.

Il existe également des courses de grand fond (ou ultra-fond) beaucoup plus longues comme le Paris-Colmar d’une distance de près de 450 kilomètres. Dans ces épreuves, la règle de la jambe tendue obligatoire n’est pas appliquée. Dans la marche de fond, c’est l’endurance prédomine sur la vitesse. Il est impossible de marcher de la même manière, à 7 km/h sur une distance de 200 kilomètres, contrairement à ce qu’il peut être fait sur des distances de vitesse.

 

Fédération / Institution
Matériel / Equipement
Actualités / Blog
Equipes / Clubs


Étiquette , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire sur “Marche athlétique

Laisser un commentaire