Pelote basque

pelote basque

La pelote basque (Euskal pilota) est l’ensemble des disciplines issues du jeu de paume, modernisées et pratiquées principalement de part et d’autres des Pyrénées. Dans la plupart des spécialités, le jeu consiste à envoyer, de volée ou après un rebond, la pelote contre un mur principal, nommé frontis, afin qu’elle retombe sur l’aire de jeu nommée cancha. Le point continue jusqu’à ce qu’une équipe commette une faute ou n’arrive pas à relancer la pelote avant le deuxième rebond.

Évoquée dès la mythologie et pratiquée depuis des siècles dans des zones de jeux situées en montagne, la pelote basque va s’inspirer au xviie siècle du jeu de paume pour y apporter de nombreuses modifications et créer de nouvelles spécialités. Face à face ou contre un mur, en intérieur ou en extérieur, la main nue ou en utilisant divers instruments, les innovations comme l’introduction du caoutchouc dans la fabrication des pelotes vont faire émerger les particularités et les règles de la pelote basque actuelle.

La Fédération internationale de pelote basque (FIPV) reconnaît douze spécialités, tandis que la Fédération française de pelote basque (FFPB) en reconnaît actuellement vingt-deux. Parmi les plus connues on trouve la main nue, souvent considérée comme la plus noble, le grand chistera (ou cesta punta quand elle est pratiquée en jaï-alaï), considéré comme le plus spectaculaire, ou la paleta gomme pleine (appelée couramment pala), la plus accessible techniquement et financièrement et donc la plus pratiquée. La pelote basque se pratique principalement dans le sud-ouest de la France et le nord de l’Espagne, mais aussi dans de nombreux pays ayant connu une forte immigration basque.

 

Fédération / Institution
Matériel / Equipement
Actualités / Blog
Equipes / Clubs

 

Laisser un commentaire