Pit Bike

Pit Bike

Le Pit Bike est une discipline relativement récente dans le petit monde du sport motocycliste. La machine en elle même est apparue sur le marché européen dans les années 2000 mais c’est en 2008 que la première édition du Championnat de France de Pit Bike a été lancé. C’est sous L’impulsion de Cyril PORTE (pilote de Motocross et Supercross International de 1991 à 2001), promoteur du championnat de France de Pit Bike et sous l’égide de la Fédération française de motocyclisme (FFM) que cette discipline a pu voir le jour.

Aujourd’hui, le Championnat de France de Pit Bike est devenue la compétition reine pour tous « PitBiker » qui se respecte. Cette dernière est scindée en différentes catégories permettant au plus grand nombre de pouvoir y participer. On retrouve la catégorie « OPEN » pour les pilotes chevronnés, la catégorie « AMATEUR » pour les riders confirmés mais n’ayant pas assez de bagages pour aller se frotter aux meilleurs en OPEN. Il y a également la catégorie GIRL pour les filles, KIDS pour les enfants, VETERANS pour les plus âgés et la catégorie SEMI AUTO pour les machines à moteur semi-automatique.

Le succès de ce sport ne se démentant pas et la demande devenant de plus en plus forte de la part des initiés, c’est tout naturellement que d’autres compétitions régionales et locales se sont développés au cours des années. On citera par exemple le CGO pour Challenge Grand Ouest, qui est une compétition concernant tous les pilotes de la partie ouest de la France, ou prochainement le CGE pour sa version à l’est du pays. Il existe également de multiples courses épisodiques qui sont organisées au 4 coins du territoires par des passionnés.

Les épreuves ont lieu sur des terrains différents de ceux habituellement dédiés à la motocross. Ils sont plus courts (500M), plus rapides, plus techniques. Il y a également un peu moins d’éléments comme les bosses, les tables et les whoops afin de mettre l’accent sur le pilotage et la rapidité. Tout comme les circuits de motocross, la surface est composée en majorité de terre ou de sable afin de permettre un meilleur grip.

Ce sport se pratique sur une machine qui porte le même nom : la Pit Bike. Cette dernière ressemble à s’y méprendre à une motocross traditionnelle. La principale différence se situe au niveau de la taille. En effet, la hauteur de selle d’une Pit Bike est à 80cm contre 95cm pour un motocross. L’empattement est également en faveur de la motocross avec ses 1500mm contre 1200mm pour la Pit Bike.

L’intérêt de ce sport par rapport à la motocross réside dans le fait qu’il est possible de s’offrir des sensations fortes avec un budget divisé par 4. Quand il faut dépenser entre 8000 et 10000 euros pour une motocross, il faut « seulement » compter 2000 euros pour une Pit Bike de course. Pour terminer, il est bon de rappeler que la Pit Bike est une machine non homologuée qui ne peut être pilotée que sur terrain privé, comme par exemple sur le circuit d’un motoclub.

Fédération / Institution

Matériel / Equipement

Actualités / Blog

Equipes / Clubs

 

 


Étiquette , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire