Tir sportif

tir

Le tir sportif est un sport regroupant 11 disciplines ayant toutes en commun l’utilisation d’une arme pour tenter d’atteindre, avec le maximum de précision et de façon répétitive, une cible située à une distance très variable. Les cibles, selon les pratiques, sont situées à des distances allant de 10 à 300 mètres du tireur (voire plus pour le tir longue distance). Après le tennis et le golf, il est le troisième sport individuel pratiqué dans le monde. De par sa diversité et grâce à ses nombreuses disciplines, il peut se pratiquer à tout âge, notamment dans des clubs sportifs, regroupés dans les fédérations comme la Fédération française de tir. L’ensemble étant coordonné par les instances internationales dont l’ISSF (International Shooting Sport Federation) en est la principale.
Certaines disciplines sont inscrites au programme olympique : le pistolet et la carabine 10 mètres à air comprimé, le pistolet vitesse et le combiné dames à 25 mètres qui se pratiquent avec des pistolets de calibre 22 Long Rifle, le pistolet libre et la carabine à 50 mètres (tous deux également en calibre 22 LR) la fosse olympique et le skeet.

ARBALÈTE : Pour les passionnés de «Guillaume Tell», il en existe deux sortes de pratique : l’arbalète match et l’arbalète field.

ARMES ANCIENNES : C’est la discipline des collectionneurs ou des compétiteurs entretenant avec passion des armes anciennes d’origine (avant 1900) ou des répliques fonctionnant avec différents systèmes de mise à feu (mèche, silex, percussion)

BENCH REST : Grâce à des armes d’épaule équipées de lunettes télescopiques à fort grossissement sur des cibles situées à 100 ou 200 m, ce tir de précision se pratique également à 50 m avec des carabines à lunettes de calibre 22 LR dans une épreuve accessible nommée le «22 Hunter».

CARABINE : Les disciplines de tir à la carabine se font aux distances de 10 m (plomb diabolo), 50 m (tir à balle de 22LR) et 300 m. Les épreuves à 10 m se tirent uniquement en position debout, alors qu’aux distances de 50 et 300 m les épreuves imposent, selon le cas, la position «Couché» ou bien l’utilisation de l’ensemble des trois positions réglementaires «Couché», «Debout» et «Genou».

CIBLE MOBILE : Avec une carabine munie d’une lunette, il faut atteindre une cible zonée à 10 m ou une figurine de sanglier à 50 m fixée sur un chariot. Ces cibles se déplacent de droite à gauche et de gauche à droite en deux vitesses de passage : lente ou rapide.

ÉCOLES DE TIR : Elles donnent la possibilité aux enfants de pratiquer le Tir sportif :
• à la carabine, au pistolet ou à l’arbalète en position debout sur une cible située à 10 m
• au fusil sur des plateaux d’argile avec des armes adaptées à leur âge.

PISTOLET : Les disciplines «Pistolet» proposent des distances de tir à 10 m (plomb diabolo), 25 et 50 m (tir à balle 22LR et gros calibre). Tous les tirs se font en position debout, à « bras franc ». La pratique proposée aux tireurs se traduit en tir de précision, en tir de vitesse ou en épreuves mixtes regroupant à la fois la précision et la vitesse.

SILHOUETTES MÉTALLIQUES : Il consiste à renverser des animaux (poulets, cochons, dindons ou mouflons en métal) positionnés entre 25 et 500 m selon le type d’arme et son calibre. La taille des silhouettes métalliques varie suivant l’utilisation d’une arme de poing ou d’épaule et selon les distances.

TIR AUX ARMES RÉGLEMENTAIRES : La Fédération Française de Tir permet, en coopération avec l’Union Nationale des Officiers de Réserve (UNOR) et la Fédération Nationale des Associations de Sous-Officiers de Réserve (FNASOR), d’entretenir et d’utiliser les armes militaires réglementaires des différentes armées dans un esprit sportif de sécurité et d’authenticité. 

TIR AU PLATEAU : c’est l’épreuve du Ball-Trap avec la Fosse olympique – le Tir «épaulé» sur des plateaux fuyants lancés selon une trajectoire et un angle inconnus, avec deux cartouches par plateau – le Skeet olympique où le tireur épaule seulement à l’apparition des plateaux et tire sur ces plateaux simples ou doublés, qui ont des trajectoires connues, avec une seule cartouche par plateau – et enfin le Double Trap, un tir «épaulé» sur deux plateaux partant simultanément selon des trajectoires et des angles différents, avec une cartouche par plateau.

TIR SPORTIF DE VITESSE : Pour les amateurs de tir en mouvement et dynamique, le Tir sportif de vitesse permet des actions de tir très spectaculaires. Il s’effectue contre la montre, avec des pistolets de gros calibre munis d’une visée optique ou non. Cette discipline implique une dextérité de manipulation des armes, ainsi qu’un respect strict des règles de sécurité sous peine de pénalités importantes et de disqualification. Plusieurs types de parcours sont proposés : le 12, le 24 et le 32 coups, avec des distances de tir variant de 10 à 70 m. Les cibles sont en papier ou en métal et peuvent être fixes, mobiles ou avoir un cycle d’apparition/disparition.

 

Fédération / Institution
Matériel / Equipement
Actualités / Blog
Equipes / Clubs

 

Laisser un commentaire