Nous suivre

Histoire

24 juin 2010 : Isner remporte le plus long match de l’histoire du tennis

Sophie Clapier

Publié

le

24 juin 2010 : Isner remporte le plus long match de l’histoire du tennis
Photo Icon Sport

TENNIS – La rencontre a lieu à Wimbledon, Nicolas Mahut a alors rendez-vous avec John Isner pour le premier tour. Au moment de démarrer le match, nous sommes encore le 22 juin. Ce jour-là, les deux joueurs arriveront au terme de quatre sets, chacun en ayant remporté deux.

Ça s’est passé le 24 juin 2010

Vous l’avez donc compris, le cinquième et dernier set s’est déroulé sur deux jours. Le 23 juin, le Français et l’Américain reprennent donc le chemin des courts pour une dernière manche décisive. Et celle-ci va durer … mais durer … Après 7h06 de jeu et la nuit qui arrive, la partie est de nouveau interrompue. Le score est alors de 59-59 dans le cinquième set. Insolent oui, les spectateurs n’en reviennent pas, et le tableau d’affichage non plus. Victime d’un bug et non programmé pour de tels scores, ce dernier s’est même éteint à 47-47. Le lendemain, on prend les mêmes et on recommence. Seulement le 24 juin, c’est la bonne pour Isner qui s’impose 6-4, 3-6, 6-7, 7-6 et … 70-68 après 11h05. Comment oublier. Du coup, si vous avez quelques heures voire jours devant vous, cette interminable rencontre est disponible ci-dessous.

Info : De nombreux records sont battus lors de cette partie. Outre la durée de jeu hallucinante, John Isner a planté 113 aces, suivi de près par Nicolas Mahut avec 103.


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une