Nous suivre

Histoire

27 mars 2005 : Tours remporte la Ligue des champions de volley

Sophie Clapier

Publié

le

27 mars 2005 : Tours remporte la Ligue des champions de volley
Photo Univers-Cité

VOLLEY-BALL – Avant ce 27 mars 2005, seuls deux clubs avaient remporté le sacre ultime en Europe. Du côté des hommes, le Paris Volley avait réalisé l’exploit en 2001 suivi un an plus tard par les filles du Racing Club de Cannes. Ces dernières avaient même fait coup double l’année suivante. Aujourd’hui, Tours s’installe chez les grands.

Ça s’est passé le 27 mars 2005

Ça pour une surprise ! Après des rencontres de poules sans accroc ou presque – 7 victoires pour une défaite – les playoffs pour arriver au Final Four semblent être une simple formalité pour les Tourangeaux. Une victoire contre Paris plus tard et ils arrivent dans le dernier carré avec le plein de confiance. Une confiance qui ne cesse de s’accroître après la claque infligée au VfB Friedrichshafen en demi-finale 3 sets à 0. Mais pour l’ultime épreuve, la tâche s’annonce rude. En face, Iraklis Salonique évolue à domicile dans une enceinte pleine. Climat glacé pour les joueurs de Roberto Serniotti donc, mais après un set, Tours s’adapte, et Tours résiste. Après avoir perdu le premier set, le club français a bataillé pour finalement s’imposer dans le second 31-29. Un long combat qui a fait du mal à l’équipe grecque, incapable de reprendre en main le match. Les coéquipiers de Loïc de Kergret survolent les deux dernières manches et décrochent la Ligue des champions, une première pour eux !

 

Info : Depuis ce titre acquis par Tours en 2005, nous attendons toujours une victoire française dans cette compétition… Cependant, Paris a gagné la Coupe de la CEV en 2014 et Tours en 2017, de quoi se consoler un peu.

Sophie Clapier


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une