Nous suivre

Athlétisme

Athlétisme Championnats d’Europe 2024 : Auriana Lazraq-Khlass vice-championne d’Europe de l’heptathlon !

Victor Clot-Amiot

Publié le

Athlétisme Championnats d'Europe 2024 Auriana Lazraq-Khlass vice-championne d'Europe de l'heptathlon
Photo Icon Sport

ATHLETISME CHAMPIONNATS D’EUROPE 2024 – Eblouissante depuis hier, la Française Auriana Lazraq-Khlass est devenue ce samedi soir vice-championne d’Europe de l’heptathlon, réalisant au passage les minima olympiques et battant son record personnel dans six des sept épreuves !

Au bilan des engagées, elle figurait dans le Top 5 avant le début de ces championnats. Pourtant, il fallait relativiser étant donné qu’un certain nombre d’heptathlètes n’avait pas de score en 2024. Auriana Lazraq-Khlass a pourtant fait mentir les pronostics, réalisant un heptathlon sensationnel pour s’adjuger, à 25 ans, le premier podium en grand championnat de sa carrière.

Tout avait débuté pour le mieux la veille ! Quatre records en quatre épreuves ! Ce samedi, elle débutait tambour battant en s’approchant à 3 cm de son record personnel sur le saut en longueur. Loin de s’en contenter, elle détonnait par la suite au javelot, explosant son meilleur lancer en carrière de près de 4m30 en envoyant son engin à 48m23 ! Avant d’aborder le 800m, épilogue de ces travaux herculéens, elle pointait ainsi à la deuxième place du général, loin derrière la championne d’Europe, Nafissatou Thiam mais avec une marge d’environ 5 secondes sur l’autre Belge, Noor Vidts.

Si les supporteurs français ont tremblé voyant la Belge repasser devant la tricolore de manière éphémère, Auriana Lazraq-Khlass gérait en réalité sa course, terminant fort pour assurer sa deuxième place au général, signant un sixième record personnel en sept épreuves. A Budapest, l’an dernier, elle terminait 12ème avec un score de 6179 points. Dix mois plus tard, la voilà vice-championne d’Europe avec 6635 points et qualifiée aux Jeux Olympiques avec le troisième bilan mondial pour l’heure !

Passionné de sport depuis toujours, un jour à l'adolescence mes parents m'ont dit : "quitte à passer ton temps à regarder du sport, au moins va le voir en vrai" ! Depuis, cette remarque ne m'a plus quitté et je passe une grande partie de mon temps libre à assister à des compétitions de tous sports. Je mêle d'ailleurs mes deux passions, le sport et les voyages afin de faire une pierre deux coups ! Outre l'US Open ou l'Euro 2021 par exemple, j'ai assisté cet été aux Mondiaux d'athlétisme à Budapest. Mon plus gros coup dur est et restera les JO 2020-2021 pour lesquels j'avais réservé 17 épreuves. La suite, vous la connaissez...

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *