Nous suivre

Athlétisme

Athlétisme : L’année incroyable de Faith Kipyegon

Etienne Goursaud

Publié le

Athlétisme - L'année incroyable de Faith Kipyegon
Photo Icon Sport

ATHLÉTISME – Tête d’affiche des championnats du monde de course sur route, Faith Kipyegon sera alignée sur le mile ce dimanche. La Kényane, recordwoman du monde du 1 500 m, a l’occasion de boucler une année exceptionnelle.

Deux records du monde et une meilleure performance de tous les temps en 2023 pour Faith Kipyegon

Après une entrée au meeting Diamond League de Doha et un chrono de 3:58.57 sur 1 500 m, Faith Kipyegon a frappé un grand coup sur l’étape de Florence, le 2 juin dernier. Elle a établi le record du monde de la distance, le prenant à Genzebe Dibaba. Avec un chrono stratosphérique de 3:49.11. Pour la première fois de l’histoire, une femme cassait la barrière mythique des 3:50 sur 1 500 m.

Une semaine après son record au 1 500 m, elle enchaîne du côté du meeting Diamond League de Paris. Pour son premier 5 000 m de l’année, elle fait tomber le record du monde de Letesenbet Gidey, pour le porter à 14:05.20. Certes battu il y a quelques jours par l’Éthiopienne Gudaf Tsegay. Mais la Kényane a frappé fort dans cette course, enflammant le Stade Charléty.

Et du côté de Monaco, cette fois-ci sur mile, elle pulvérise de près de cinq secondes, la meilleure performance mondiale de tous les temps. Il n’y a pas de record du monde officiel sur cette distance non représentée en championnat jusqu’à ce dimanche, mais elle a réalisé un énorme 4:07.64, en passant en 3:51.41 au 1 500 m, avec plus de 160 mètres à boucler derrière. Première femme – et largement – sous les 4:10 sur cette distance mythique, dont elle a repoussé les limites.

Faith Kipyegon invaincue en 2023

Au-delà des chronos, c’est sa régularité qui frappe. Hormis en série du 5000 m, où elle termine deuxième, Faith Kipyegon est tout simplement invaincue sur toutes les courses auxquelles elle a participé en 2023. Dix courses, dix victoires, dont l’incroyable doublé 1 500-5 000 m aux Mondiaux de Budapest. Réussi en son temps par Hicham El Guerrouj lors des JO d’Athènes en 2004. Elle n’a pas multiplié les courses, participant à « seulement » six Diamond League. Mais, à chaque sortie, elle est ressortie victorieuse. Dont quatre chronos sous les 3:55 sur 1 500 m. Vertigineux. Dimanche, à Riga, la Kényane peut aller chercher une onzième victoire en autant de sorties. Et s’offrir un quatrième record du monde en 2023. Pour encore plus entrer dans l’histoire de sa discipline.

Dopage au Kenya et chaussures : une pointe de méfiance

Forcément, devant les chronos et la régularité de ses performances de très haut vol, les soupçons planent autour de Faith Kipyegon. Il convient de dire que l’athlète de 29 ans n’a jamais subi le moindre contrôle positif. Mais que le Kenya traverse un immense scandale de dopage. Avec de très nombreux athlètes qui tombent, pour utilisation de substances interdites. Dont Rhonex Kipruto, recordman du monde du 10 km route. Forcément, le doute subsiste autour de sa compatriote. Car on parle de plus en plus de dopage d’état, comme ce fut le cas de la Russie, fédération exclue de World Athletics.

L’autre interrogation tourne autour des chaussures. Depuis 2019-2020, des prototypes nouvelle génération sont apparus. Avec une lame carbone dans la semelle. Une vraie avancée technologique. Mais dont les gains n’ont pas encore réellement été quantifiés dans une étude. Le fait est que, 26 femmes sont passées sous les 4 minutes au 1 500 m en 2023. Un chiffre record et qui a été multiplié par sept en dix ans. Le signe d’un demi-fond qui a explosé en 2023. Faith Kipyegon aurait-elle pu s’emparer du record du monde du 1 500 m et du 5 000 m sans ? Nous n’aurons jamais la réponse à cette question.

Le programme des championnats du monde sur route (heure française)

10h50 : 5 kilomètres femmes

11h15 : 5 kilomètres hommes

12h : Mile femmes

12h10 : Mile hommes

12h30 : Semi-Marathon femmes

13h15 : Semi-Marathon hommes

L’intégralité de la compétition sera à suivre sur All Athletics.tv commentée en français.

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *