Nous suivre

Athlétisme

Athlétisme Mondiaux en salle : Caudery sacrée à la perche, Chevrier gravement blessée

Etienne Goursaud

Publié le

Athlétisme Mondiaux en salle : Caudery sacrée à la perche, Chevrier blessée gravement
Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS DU MONDE EN SALLE D’ATHLÉTISME 2024 – Portée par son public, Molly Caudery a dominé la finale de la perche, avec un bond à 4.80 m. Elle devance aux essais Eliza McCartney, qui a sauté la même barre. Katie Moon prend la 3e place, avec 4.75 m. Gros coup dur pour Margot Chevrier qui s’est blessée gravement.

La révélation de l’hiver n’était pas qu’une étoile filante. Après un record porté à 4.86 m le week-end dernier, à Rouen, Molly Caudery a récidivé à 4.80 m. Avec cette fois-ci, de l’or autour du cou. Le plus beau métal à domicile. Même si le concours restera marqué de beaucoup de tristesse, avec la grave blessure de Margot Chevrier.

Un concours à rebondissements

D’entrée, une favorite a dû déclarer forfait. Alysha Newman, la Canadienne brillante à Clermont il y a dix jours, s’est blessée ce jeudi à la cheville. Une vraie prétendante à la médaille qui doit renoncer sans combattre. Et peu de temps après, c’est Wilma Murto, la Finlandaise, qui baisse pavillon, après avoir franchi 4.55 m à son ultime tentative. Ce ne sera pas le seul drame de la soirée.

Molly Caudery, en grande forme cet hiver et révélation à la perche, a montré les muscles dès 4.55 m, effacé avec une grande facilité. Katie Moon est la première à faire le jeu des impasses, à 4.65 m, après une entrée dans le concours impeccable. Une barre qui a fait écrémage, avec six femmes (en comptant l’Américaine) encore en lice. Sandi Morris, Molly Caudery, Angelica Moser, Eliza McCartney et Amalie Svabikova se sont affranchies de cette barre. Et c’est l’avant-dernière citée qui frappe un grand coup, avec 4.75 m à sa première tentative. C’est la seule dans ce cas-là, avec les autres concurrentes qui ont toutes échoué.

Finalement, Molly Caudery et Katie Moon au 2e essai, puis l’incroyable suissesse Angelica Moser au 2e essai, rejoignent la Néo-Zélandaise à 4.75 m. Mais c’est la Britannique, première citée, qui remet à domicile les pendules à l’heure. Avec 4.80 m au deuxième essai. Seulement accompagnée par Eliza McCartney à sa 3e tentative. Alors que Katie Moon, habituée à tutoyer les étoiles, échoue et ne sera que 3e. Une vraie sensation. Finalement, Eliza McCartney, qui a fait impasse après une tentative à 4.85 m, échoue – de très peu – à 4.90 m et laisse l’Ecossaise être sacrée devant son public.

Grave blessure pour Margot Chevrier

Mais les performances ont été un peu occultées par un gros drame. Margot Chevrier a connu un concours tragique. La Française, qui avait fait le choix de s’élancer à 4.55 m, effacé à sa dernière tentative, s’est blessée très gravement au tibia à sa première tentative à 4.65 m. Grosses pensées à la perchiste tricolore, qui était en immense forme. Et dont le rêve des JO est très largement compromis. Que le sport est cruel parfois. Les informations sur sa blessure ne sont pas encore claires, à l’heure où on écrit ces lignes.

 

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *