Nous suivre

Tennis

ATP Challenger 2022 : La malédiction des finales continue pour Quentin Halys

Publié le

Photo Icon Sport

ATP Challenger 2022 – À peine de retour de Melbourne où il disputait les qualifications de l’Open d’Australie la semaine dernière, Quentin Halys était à l’affiche de la finale du Challenger de Forli ce dimanche. Malheureusement pour lui, il est tombé sur plus fort face au jeune russe Pavel Kotov. Défait 7-5 6-7 [5] 6-3, le Français a perdu sa cinquième finale de Challenger d’affilée. Il n’a pas remporté le moindre titre depuis avril 2018.

Quentin Halys n’est pas tombé sur le meilleur des clients pour aller chercher son premier titre depuis 4 ans. Pavel Kotov, Russe de 23 ans et n°231 mondial, est en grande forme. Et il est surtout parfaitement à l’aise sur le dur indoor du Challenger de Forli. Et pour cause, il est sur place depuis le mois dernier. En raison des restrictions sanitaires, ce tournoi s’est organisé plusieurs fois au même endroit. Kotov participait pour la quatrième fois à ce Challenger depuis décembre. Il a même déjà été titré une fois, il y a un mois. Rien d’étonnant donc à ce qu’il ait écrasé la concurrence cette semaine. Halys est en fait celui qui lui a donné le plus de fil à retordre.

La terrible série de Quentin Halys

Les deux premiers sets entre les deux hommes ont été particulièrement serrés. Le premier s’est joué sur un trou d’air de Quentin Halys à 6-5, avec un break blanc concédé à son adversaire qui s’est ensuite empressé de conclure le set. Le second set est allé jusqu’au tie-break, où c’est cette fois le Français qui a pris le dessus en haussant son niveau de jeu. Mais dans la dernière manche, celui-ci n’a pas tenu le choc contre un Kotov qui n’a pas baissé de régime une seule fois dans le match. Halys, probablement diminué par sa semaine dernière en Australie et ses matchs à rallonge cette semaine, s’est incliné 6/3.

Pour Halys, cette finale perdue n’est malheureusement pas un cas isolé. C’est la cinquième qu’il perd d’affilée depuis avril 2018 et son titre à Nanchang, en Chine. Le natif de Bondy semble avoir un blocage psychologique lors des matchs importants. Celui-ci se caractérise par des trous d’airs qui surviennent dans les moments chauds. Il ne parvient alors plus à jouer avec confiance, et c’est le bras tremblant qu’il multiplie les fautes. Alors qu’il joue parfaitement le reste du temps. Un phénomène qui s’est illustré lors du dernier set de son 2ème tour des qualifications de l’Open d’Australie la semaine dernière, et à la fin du premier set aujourd’hui. Des moments d’absence qui lui coûtent cher, et qu’il va devoir surmonter s’il veut accéder au Top 100. Avec ce nouveau titre de vice-champion, Halys va tout de même monter au 145ème rang mondial dès lundi.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une