Nous suivre

Tennis

ATP Challenger 2024 : Clément Tabur tombe en finale au Rwanda

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

ATP CHALLENGER 2024 – Pour ce qui est seulement la deuxième finale de Challenger de sa jeune carrière, Clément Tabur s’est incliné à Kigali (Rwanda) contre l’Argentin Trungelliti, sur un score qui ne rend pas hommage au combat qu’il a livré (6-4 6-2). L’Angevin a cependant marqué des points précieux dans la course aux qualifications de Roland-Garros.

Cette quinzaine, où deux tournois Challengers ont été organisés d’affilée à Kigali, la capitale du Rwanda, est historique. C’est la première fois de l’histoire que des tournois du circuit secondaire sont organisés en Afrique subsaharienne, en dehors de l’Afrique du Sud. L’année dernière, il n’y avait qu’un seul tournoi organisé sur tout le continent africain, à Tunis. Alors les moyens ont été mis pour adapter les infrastructures en un temps record. Au final, ces tournois rwandais auront été une réussite.. Les joueurs ont apprécié les conditions similaires à ce qu’ils peuvent retrouver dans le reste du monde. Ils ouvrent aussi la voie vers une généralisation des tournois sur le continent, et une croissance du tennis africain en général.

Côté tennistique, la seconde semaine aurait pu voir un joueur français titré. Clément Tabur (n°225 mondial, 24 ans), qualifié en finale d’un Challenger pour la première fois depuis août dernier, affrontait Marco Trungelliti (n°208), déjà finaliste la semaine précédente. Pour arriver sur la dernière marche, le Français avait livré une semaine solide sur la terre battue rwandaise, sa surface préférée. En éliminant notamment en quarts de finale son compatriote Calvin Hemery. En finale, il a continué sur sa lancée en proposant un bon tennis pendant une bonne partie du match. Sur le service de l’Argentin notamment, il a dominé l’échange, mais n’a pas réussi à concrétiser ses très nombreuses occasions (1 balle de break convertie sur 12). Seul son service lui a fait défaut, avec 6 double-fautes et seulement 66% de réussite derrière sa première balle. L’Angevin s’incline finalement 6-4 6-2. Mais le temps de jeu d’1h42 rend davantage honneur au combat qu’il a livré.

Bonne opération comptable

En tant que nouveaux arrivés sur le circuit Challenger, les tournois de Kigali n’étaient que de catégorie 50. En atteignant la finale, Tabur a donc récolté 25 points. Ces derniers lui permettent de valider le meilleur classement de sa carrière : n°200. Il est ainsi parfaitement dans les clous pour disputer les qualifications de Roland-Garros, moment charnière d’une saison au niveau financier. Sa programmation basée sur énormément de terre battue porte ses fruits. Et il va continuer sur cette voie. Il est inscrit dans une semaine dans un autre Challenger sur la surface ocre, à Zadar (Croatie).

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *