Nous suivre

Tennis

ATP Challenger 2024 : Richard Gasquet trop juste en finale au Bahreïn

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

ATP CHALLENGER 2024 – Richard Gasquet ne remportera pas son premier titre sur le circuit secondaire depuis 2017. Redescendu en dehors du top 100, l’ex-n°7 mondial a entamé une tournée au Moyen-Orient pour essayer de remonter au classement. Celle-ci commence donc par une finale du Challenger 125 de Manama, malheureusement perdue 7-6 6-4 face à un autre vétéran, Mikhail Kukushkin.

Dans les conditions humides de la capitale bahreïnienne, deux joueurs de 36 et 37 ans s’affrontaient en finale d’un Challenger plutôt relevé. Richard Gasquet (n°130 mondial) et Mikhail Kukushkin (n°231), issus à peu près de la même génération, se sont retrouvés sur le circuit secondaire après s’être côtoyés sur le circuit principal pendant plus d’une décennie. Les deux joueurs se connaissent bien puisqu’ils s’étaient déjà affrontés quatre fois avant ce samedi. Avec comme résultat, une domination sans égale du Français, qui avait remporté toutes ces confrontations. Mais cette fois, la donne fut différente.

Le physique au cœur des préoccupations de Gasquet

Entre un Gasquet qui venait d’enchaîner cinq défaites d’affilée avant cette semaine, et un Kukushkin qui sortait d’une demi-finale dans un Challenger 75, les deux joueurs n’étaient pas sur la même dynamique. Pourtant, ils ont tous les deux réussi à se hisser en finale. Le Kazakh a dû faire face à un tableau bien plus relevé. Mais il a réussi à s’en sortir sans perdre le moindre set, même face à la pépite tchèque Jakub Mensik en demi-finale. Le Français a lui dû davantage s’employer en jouant quatre heures ces deux derniers jours. Ce qui s’est fait ressentir sur le court. Dans les nombreux longs échanges de ce match, le Bitterois a souffert. Il s’est frustré par rapport à son niveau de jeu et aux frappes à plat de son adversaire : « Mais comment il fait ça ?? » Et a fini le match épuisé physiquement et mentalement.

Richard Gasquet s’incline finalement en deux sets et 1h47 de jeu. Il devra vite récupérer de sa longue semaine pour enchaîner dans un tournoi encore plus relevé la semaine prochaine. Il a en effet bénéficié d’une invitation à l’ATP 250 de Doha, et aura fort à faire au premier tour face au Russe Alexander Shevchenko (n°57). Virtuellement n°124 mondial grâce à sa finale bahreïnienne, la route vers un retour dans le top 100 est encore longue.

Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *