Nous suivre

Tennis

ATP Parme : Richard Gasquet se fait peur mais rejoint les quarts de finale

Publié

le

ATP Parme : Richard Gasquet se fait peur mais rejoint les quarts de finale
Photo Icon Sport

ATP PARME – Ce mercredi, Richard Gasquet s’est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Parme. Opposé à Pablo Martinez, tombeur de Gilles Simon la veille, le Français s’impose difficilement en trois sets (6-3, 3-6, 6-3).

À quelques jours seulement de Roland-Garros, Richard Gasquet (51ème mondial) ne cesse de montrer son incroyable retour au plus haut niveau. Aujourd’hui, le joueur de 36 ans est venu à bout de Pablo Martinez (102ème mondial) en trois sets (6-3, 3-6, 6-3). Au terme d’un match long de 2h20 et riche en rebondissements, c’est donc finalement le Français qui se qualifie pour la suite du tournoi parmesan. Après un premier set presque parfait, Gasquet a péché physiquement dans le deuxième acte pour au final mettre fin à cette rencontre dans un troisième et dernier set qu’il a parfaitement géré.

Gasquet impeccable dans le premier set

Et le natif de Béziers va démarrer timidement pour monter en puissance au fil du match. Ainsi, il se fait peur en début de rencontre en permettant à Martinez de s’offrir une balle de break dès le premier jeu. Mais Gasquet se ressaisit et lance véritablement sa rencontre en empêchant son adversaire de le breaker. Une occasion que l’Espagnol aurait dû saisir puisqu’il n’en aura plus d’autres dans cette première manche. Et du côté français, la machine est lancée.

Après un jeu blanc remporté, Richard Gasquet va venir remporter le seul break de ce premier set. Par la suite, il n’a fait que gérer cette fin de set en assurant solidement ses jeux de services. Ainsi, sur ses quatre derniers jeux de services, Gasquet ne concède que quatre points et fait courir son adversaire d’un bout à l’autre du court qui ne trouve pas la solution sur ses engagements. En un peu plus d’une demi-heure, c’est donc le Français qui remporte haut la main cette première manche alors que la deuxième sera bien plus disputée.

Un deuxième set irrespirable

Il est vrai que dans ce deuxième set, Richard Gasquet n’aura pas su garder sa maîtrise sur son adversaire. Si l’on a pu le penser dans le premier jeu lorsqu’il breake Martinez d’entrée, on a bien vu par la suite que l’Espagnol s’était bel et bien réveillé. Ainsi, il remporte la balle de débreak dès le jeu suivant et remet les pendules à l’heure. Et alors que Gasquet semblait clinique jusqu’ici, son manque de réalisme va profiter à son adversaire. Pour preuve, par trois fois le Français s’est offert au moins une balle de jeu (deux fois des balles de break) mais il a vu Pablo Martinez revenir et sortir vainqueur de ces derniers.

Alors que les jeux et les échanges se rallongent de plus en plus, on sent donc, logiquement, que l’Espagnol de 24 ans est plus en jambes que son adversaire de 36 ans. S’il arrive à tenir tête à son opposant, il ne parvient pas à passer devant et le voir revenir semble donc impossible. Une désillusion pour Gasquet qui semble à bout physiquement après un premier jeu dominé de A à Z. Après avoir concédé un deuxième break, il ne reviendra donc pas et perdra cette deuxième manche sur un jeu blanc et une heure de combat acharné.

Le Français se ressaisit et remporte le match

Mais si le set précédent laissait présager le pire pour Gasquet concernant ce troisième et dernier set, le Français s’est parfaitement relancé. Ainsi, il n’a pas cédé à la panique face à un adversaire alors en pleine confiance. Pour la troisième fois dans ce match, il va donc remporter le premier break sur le premier jeu de service de l’Espagnol et va même mener 3-0. Seulement, Martinez n’abdique pas et recolle au score en remportant une balle de débreak dans la foulée.

Mais s’il revient, on sent tout de même un Gasquet plus frais et plus en jambes que sur la deuxième manche. Ainsi, il ne semble pas vraiment inquiété par cette remontée et il va le montrer. En effet, les trois jeux suivants, il les remportera et ce seront donc les derniers de ce match riche en suspense jusqu’au bout. Car s’il avait un break d’avance, il lui aura tout de même fallu trois balles de match pour permettre à Richard Gasquet de l’emporter, symbole de son manque d’efficacité tout au long de cette partie. En quarts de finale, Richard Gasquet sera opposé au vainqueur entre son compatriote Benoît Paire (40èmemondial), tête de série numéro 2 et l’Espagnol Jaume Munar (80ème mondial).


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une