Nous suivre

Basket-ball

Basket Coupe de France masculine : Deuxième sacre pour Dijon face à Strasbourg

Killian Tanguy

Publié le

Basket Coupe de France masculine Deuxième sacre pour Dijon face à Strasbourg
Photo Icon Sport

COUPE DE FRANCE MASCULINE 2024 – À l’issue d’un match très disputé, Dijon a pris le dessus sur Strasbourg dans les dernières minutes du quatrième quart-temps pour s’imposer 83 à 70. C’est la deuxième coupe de France de la JDA.

Jamais deux sans trois. Pour la troisième fois cette saison, Dijon a battu Strasbourg. Sauf que ce samedi, ce n’était pas en championnat, où la JDA 13e vient à peine d’assurer son maintien, mais en finale de la Coupe de France, dans l’Accor Arena (Paris).

Contrairement aux deux premières confrontations – 81-64 en novembre ; 80-68 en début de mois – ce troisième face-à-face a été bien compliqué à aller chercher pour les hommes de Laurent Legname. Malgré une nette domination en première période, la JDA ne menait que d’un point à la pause (42-41) et la SIG pouvait remercier Paul Lacombe et Phil Booth qui ont, tous deux, contribué à garder leur équipe en vie.

10 points en 2 minutes dans le money time

Strasbourg y a même cru lors du troisième quart-temps. Après n’avoir été devant au tableau d’affichage que pendant 1’53 en première période, la SIG a devancé Dijon pendant tout le Q3. Séparées de deux points à l’entame des dix dernières minutes (58-60 en faveur de la SIG), les deux équipes pouvaient y croire. Mais dans le money time, la JDA, emmenée par un grand Vitalis Chikoko (20 points, 7 rebonds, 3 passes) a pris le dessus, passant de 70-70 à 3 minutes du terme à 80-70 deux minutes plus tard. Les tirs de Dijon rentraient tous dans le filet. Ceux de Strasbourg, plus.  

Avec cette victoire 83 à 70, Dijon remporte sa deuxième Coupe de France, près de 20 ans après la première (2006). Un rayon de soleil, dans une saison où l’équipe n’a plus rien à jouer, les play-offs de Betlic Elite et la 8e place de Chôlet étant trop loin à 3 matchs de la fin.

Étudiant en école de journalisme, je me dirige vers une carrière de journaliste sportif. Intéressé dans le multisport, je ne souhaite pas me spécialiser, mais je souhaite partager ma passion pour le sport et transmettre les émotions.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *