Nous suivre

Basket-ball

Basket Ligue des Champions : Limoges sèchement battu par Galatasaray

Publié le

Basket Ligue des Champions Limoges sèchement battu par Galatasaray
Photo Icon Sport

BASKET LIGUE DES CHAMPIONS 2022-2023 – La soirée fut rude pour le CSP Limoges. Jamais dans le coup, les Limougeauds ont pris l’eau dès la fin du premier quart, et n’ont pu rivaliser avec le Galatasaray. Sans Bryce Jones, ils s’inclinent logiquement 100-73.

Sur le parquet du Galatasaray Istanbul pour entamer le Top 16 de la Ligue des Champions, le CSP Limoges avait fort à faire. Privé de sa nouvelle recrue Malcolm Miller mais également de l’indispensable Bryce Jones, Massimo Cancielleri disposait ainsi d’une rotation limitée, notamment à la mène. Malgré une bonne entame (18-11), les Limougeauds vont progressivement marquer le pas en fin de premier quart. Dominés dans la raquette par le glouton Dusan Ristic, ils prennent un run en pleine poire qui renverse la tendance de la partie (22-28). Durant quelques minutes, ils tiennent cet écart grâce à des points précieux de Tomas Kyzlink, mais s’effondrent avant la pause, minés part les banderilles répétées de Daron Russell (37-48).

Les limites défensives du CSP ont été affichées, et cela ne s’arrange pas à la reprise. Angelo Caloiaro fait un carnage sous le cercle, et les Turcs s’envolent rapidement (42-62). Il faut dire qu’après 25 minutes, difficile de rester dans un match en prenant à peine 30% des rebonds (16 contre 33). Lorsque les Limougeauds retrouvent de l’adresse, Daron Russell répond encore en faisant preuve d’une adresse extérieure insolente. La fin du match va donc être un long blow-out durant lequel la défense tricolore continue à concéder des points, jusqu’à passer la barre des cent sur un alley-oop. Battus largement 100-73, les Limougeauds devront réagir dès la semaine prochaine face à Malaga.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une