Nous suivre

Betclic Élite 2023-2024

Betclic Élite : Brice Dessert en pleine éclosion, Blois se frotte les mains

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite : Brice Dessert en pleine éclosion, Blois se frotte les mains
Photo Virgin Lapeyronie Photography

BETCLIC ÉLITE 2023/24 – Intégré au cinq majeur de Blois depuis trois matchs, Brice Dessert monte en puissance, et reste sur une performance de choix face à Dijon. Gêné par une blessure à la cheville la saison passée, le jeune pivot est en train de s’affirmer comme un élément important dans le système blésois.

L’éclosion tant attendue est en train de se produire sous nos yeux depuis le début de saison. Considéré comme un jeune pivot prometteur depuis plusieurs années, Brice Dessert confirme les attentes en ce début de saison 2023-2024. A 20 ans, ce dernier vient tout simplement de réaliser le meilleur match de sa fraîche carrière en Betclic Élite face à Dijon, samedi. Alors qu’il devait se coltiner Vitalis Chikoko, l’un des meilleurs postes 5 du championnat, l’ancien rouennais a littéralement roulé sur cette confrontation directe. Avec 16 points à 7/8 au tir, dont quatre consécutifs à cinq minutes du buzzer, mais également 5 rebonds, 1 contre, 1 interception, et une défense de fer sur la dernière action du match, Dessert a profité pleinement des 24 minutes offertes par son coach. Ce qui représente son plus haut total.

L’explosion tant attendue après une année tronquée

Ce match des records ne fait que confirmer la montée en puissance entraperçue depuis la fin de saison dernière. Débarqué à l’été 2022 à l’ADA, il avait été intégré immédiatement à la rotation pour découvrir la Betclic Élite. Malheureusement, une grosse blessure à la cheville contractée fin octobre l’a ensuite éloigné cinq longs mois des parquets. De retour pour le sprint final alors que son club luttait pour le maintien, le jeune joueur a dû ronger son frein en se contentant de miettes. Il a alors dû attendre les trois dernières journées pour bénéficier d’un vrai temps de jeu. Avec 10,3 d’évaluation en moins de 18 minutes de jeu, les promesses étaient là.

Depuis, le garçon a su confirmer. Au sein d’une équipe très jeune dirigée par l’excellent Mickaël Hay, le jeune pivot a la place pour s’affirmer. Du haut de ses 2,07 m, il est le seul véritable pivot dans un roster quasi exclusivement composé de profils athlétiques oscillant entre 1,92 m et 2,03 m. D’abord utilisé en sortie de banc, son impact physique lui a permis de prendre l’épaisseur après deux premiers matchs discrets, tout en noircissant la feuille de stats. Puis, ces 9 points face à Bourg et ses 6 points et 3 rebonds face à Nanterre en dix minutes ont convaincu son coach de l’intégrer dans le cinq majeur. A Roanne (7 points, 7 rebonds en 12 minutes), puis à Limoges (12 points, 4 rebonds en 18 minutes) et donc à Dijon (16 points, 5 rebonds en 24 minutes), il a rendu la confiance accordée en bonifiant le temps de jeu croissant accordé.

Une semaine à venir idéale pour cartonner

Avec Milan Barbitch et Armel Traoré, Brice Dessert forme un trio de jeunes espoirs tricolores sur lequel Blois a misé pour réaliser une belle saison. Les deux premiers s’étaient déjà établis comme des titulaires, respectivement à Fos-sur-Mer et aux Metropolitans. Le pivot n’avait pas eu cette chance en raison de sa blessure, et rattrape le retard accumulé à vitesse grand V. Désormais installé dans le cinq aux côtés de ses deux compatriotes, il va devoir confirmer pour verrouiller définitivement son spot.

Ce mardi, l’ADA se déplace sur le parquet d’une équipe de Nationale 1, Aurore Vitré, en 32ᵉ de finale de Coupe de France, avant d’aller affronter les Metropolitans à Marcel-Cerdan. Deux déplacements lors desquels seule la victoire est attendue face à des adversaires plus faibles et fragiles. Du pain béni pour un Brice Dessert aux dents longues.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *