Nous suivre

Betclic Élite 2023-2024

Betclic Élite : Gravelines-Dunkerque en état d’urgence

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite : Gravelines-Dunkerque en état d'urgence
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2023/24 – Battu par Saint-Quentin à domicile ce week-end, Gravelines-Dunkerque a connu sa septième défaite en autant de rencontres. Malgré un changement de coach prématuré, le BCM s’enfonce dans une crise profonde. Alors qu’il visait les playoffs, ce dernier doit se remobiliser au plus vite pour sauver sa peau.

 Plusieurs équipes déçoivent en ce début de saison de Betclic Élite. On pense notamment à une JDA Dijon en difficulté, un Strasbourg sur courant alternatif ou des Metropolitans vierges de victoire. Mais la palme revient sans contestation possible à Gravelines-Dunkerque. Après sept journées de championnat, le club nordiste affiche un bilan affligeant : 0 victoire pour sept défaites. Pour une équipe qui ambitionnait clairement à la reprise une place dans le Top 8, le retour à la réalité après un mois de compétition est brutal.

Un chamboulement estival total malgré une fin de saison prometteuse

Arrivé en cours de saison dernière, Laurent Legname avait redressé la barre en permettant au club de retrouver du mordant. Le BCM était ainsi passé tout près d’enfin retrouver les playoffs, mais le réveil était trop tardif. Toutefois, l’horizon semblait s’éclaircir. Malgré une aventure ratée à la JL Bourg, Legname s’était imposé comme une référence en faisant de la JDA Dijon une place forte du championnat. En prime, le club a également eu le bonheur d’obtenir une place pour la FIBA Europe Cup, donnant ainsi à Sportica de nouvelles soirées européennes. Ainsi, le coach gravelinois a eu la latitude nécessaire pour changer l’effectif à sa guise. Ce dernier ne s’en est pas privé puisqu’à l’exception de Vafessa Fofana, et l’intégration au groupe professionnel de Roman Domon, aucun joueur du roster 2022-2023 n’a été reconduit. Même un Matthieu Gauzin, pourtant sous contrat jusqu’en 2024, a été remercié.

C’est donc un groupe totalement nouveau qui a été formé, mais qui présentait quelques garanties. De Johnny Berhanemeskel à Loren Cristian Jackson en passant par Thomas Cornely ou Hans Vanwijn, l’expérience de la Betclic Élite est au rendez-vous. En ce qui concerne les joueurs étrangers, des paris ont été tentés à l’instar de Landry Nnoko ou Tajuan Agee. Si la blessure de Kris Clyburn a obligé à s’ajuster, la signature en tant que pigiste de l’ancien nancéien Caleb Walker semblait là encore être judicieuse. Mais une fois tout ce beau monde sur le parquet, le soufflet est rapidement retombé.

Le BCM fragile dans les money times, Legname saute

Du 16 septembre au 7 octobre, le BCM va vivre une entame catastrophique. Battus à Blois, Bourg-en-Bresse et Dijon, les Gravelinois vont également chuter à Sportica face à l’ASVEL, Chalon-sur-Saône et Limoges. En dehors de la dernière défaite subie à Dijon (69-90), le BCM a toujours été dans le coup, et n’a pas été battu de plus de 8 points. Malheureusement, la gestion des derniers quarts et money times s’est révélée désastreuse, donnant la sensation que l’équipe se sabordait elle-même. Ainsi, présentant un bilan dramatique, Laurent Legname a été éjecté, et remplacé par son adjoint Sébastien Devos.

Grâce à un match de Coupe de France face à une équipe de Pro B (Denain-Voltaire), le BCM a décroché sa première victoire de la saison. Mais cette bouffée d’oxygène a vite été anéantie par la septième défaite en championnat concédée face au promu Saint-Quentin. Là encore, Gravelines-Dunkerque a déçu. Malgré une avance de six unités dans le troisième quart grâce à un gros run initié par Loren Cristian Jackson et Landry Nnoko, et un +1 à six minutes du buzzer. Mais comme le confiera, fataliste, le nouveau coach des Maritimes dans La Voix du Nord : « C’est vraiment dommage car un moment, on fait le nécessaire pour être devant et puis les mêmes maux reviennent. La gestion des moments clé est catastrophique ».

Un club dans le doute avant une échéance déjà cruciale

Ainsi, le club est en proie à une grave crise, et la remise en question se fait à tous les niveaux. Actuellement sur le banc, Sébastien Devos n’a pas été confirmé à ce poste. Christian Monschau a notamment été sollicité en début de semaine dernière, sans que cela aboutisse. Dans un marché des coachs peu fourni, le BCM opte donc pour la patience en laissant une chance à l’ancien adjoint de Legname. Pas forcément l’idéal pour aborder les prochains rendez-vous, d’autant plus que l’effectif devrait également être modifié. Le cas Thomas Cornely fait déjà débat depuis plusieurs semaines. L’ancien blésois n’y arrive pas avec le BCM et pourrait être le premier à faire ses valises, mais il pourrait ne pas être le seul.

Dans les prochains jours, le BCM va devoir se remobiliser sous peine de vivre une saison cauchemardesque. Mercredi, le déplacement à Leiden aux Pays-Bas dans le cadre de la FIBA Europe Cup va permettre de sortir du quotidien morose de la Betclic Élite. Une victoire est obligatoire pour retrouver un minimum de confiance et de sensation avant d’aborder un déplacement déjà crucial au Portel dimanche. Face à un concurrent direct de bas de tableau, concéder une huitième défaite de rang serait dramatique. Surtout dans une saison à trois descentes. Plus que jamais, l’institution Gravelines-Dunkerque est en péril.

YouTube video

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *