Nous suivre

Betclic Élite 2023-2024

Betclic Élite : Gravelines-Dunkerque mise sur Michael Stockton pour se relancer

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite : Gravelines-Dunkerque mise sur Michael Stockton pour se relancer
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2023/24 – Au fond du gouffre après un huitième revers de rang ce weekend, Gravelines-Dunkerque a décidé de se renforcer en s’attachant les services du meneur Michael Stockton. Le vétéran était libre après une dernière saison passée à l’Élan Béarnais. 

Décidément, ce début de saison est une catastrophe sans fin pour Gravelines-Dunkerque. Déjà en état d’urgence avant le weekend dernier, le BCM a trouvé le moyen de s’enfoncer encore plus dimanche. Sur le parquet du Portel, les Maritimes ont trouvé le moyen de s’incliner après une première période solide où ils ont compté une dizaine d’unités d’avance. Cela a toutefois été insuffisant. Avec huit défaites en autant de rencontres, le BCM est englué au fond du classement aux côtés des Metropolitans, à déjà trois victoires du premier non relégable.

En conséquence, les dirigeants ont décidé de bouger sur le marché des agents libres en débauchant un visage bien connu de la Betclic Élite, Michael Stockton. À 34 ans, le meneur américain est une valeur sûre qui apporte chaque saison plus de 10 points et six passes en moyenne. Le BCM compte sur sa présence pour stabiliser le poste de meneur de jeu. Thomas Cornely n’a en effet pas la production escomptée, tandis que Loren Cristian Jackson n’est pas réellement un gestionnaire. Son addition fera sans doute un bien fou à un collectif en panne totale de confiance et qui est en détresse dans les fins de rencontre.

Toutefois, malgré son expérience et sa production, Stockton a eu un statut de chat noir ces deux dernières saisons. Avec Chalons-Reims, puis l’Élan Béarnais, le meneur américain reste sur deux descentes successives.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *