Nous suivre

Betclic Élite 2023-2024

Betclic Élite : Jean-Christophe Prat au chevet de Gravelines-Dunkerque

Maxime Cazenave

Publié le

Betclic Élite : Jean-Christophe Prat au chevet de Gravelines-Dunkerque
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2023/24 – Jean-Christophe Prat va reprendre du service en tant que numéro un. Adjoint de TJ Parker à l’ASVEL, l’ancien coach du Paris BasketBall va prendre en main le BCM Gravelines-Dunkerque et se lancer dans une opération sauvetage périlleuse.

Plus de deux semaines après l’éviction de Laurent Legname, Gravelines-Dunkerque a enfin trouvé un successeur. Pour prendre le relais de Sébastien Devos, qui a assuré l’intérim tant bien que mal, Jean-Christophe Prat va être nommé dans les prochaines heures. L’information sortie hier par Basket Europe a depuis été confirmée par de nombreux médias spécialisés ou non.

Un défi périlleux à relever

Depuis le début de la saison, Prat avait intégré le staff de l’ASVEL en tant qu’assistant de TJ Parker. Depuis que ce dernier a été évincé, des bouleversements ont eu lieu dans le club lyonnais avec l’arrivée de Gianmarco Pozzecco. Si d’autres assistants resteront dans le nouveau staff de l’Italien, Jean-Christophe Prat a fait le choix de reprendre le costume de numéro un. Un costume qu’il a connu à Denain en Pro B, mais surtout avec le Paris BasketBall. Il fut le premier coach du club parisien en Pro B, le faisant monter en Betclic Élite avant d’assurer le maintien lors de sa première saison. À l’été 2022, il avait été remercié, laissant sa place à Will Weaver.

À 51 ans, il se lance donc un nouveau défi extrêmement périlleux. Le BCM est actuellement dans une situation dramatique puisqu’il n’a encore décroché aucune victoire en huit rencontres de Betclic Élite, et se retrouve déjà à trois victoires du premier non relégable. Un redressement est donc urgent pour éviter une chute encore plus importante. Les Maritimes ont en tout cas décidé de ne pas rester les bras croisés, car déjà en début de semaine, le roster a été renforcé avec la signature de l’expérimenté meneur Michael Stockton. En ajoutant un coach également expérimenté, le BCM a le mérite de bouger pour essayer de créer un électrochoc.

Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *