Nous suivre

Basket-ball

Betclic Elite : Kyle O’Quinn débarque chez le promu Paris

Publié le

Photo Icon Sport

Seulement promu mais très ambitieux, le Paris Basketball vient de frapper son énorme premier gros coup en tant qu’équipe de l’élite. En plus d’avoir conservé Juhann Begarin pour la saison à venir, le club parisien pourra également compter sur le costaud intérieur de 31 ans aux huit saisons NBA, Kyle O’Quinn.

Le contingent d’anciens joueurs NBA en Betclic Élite s’agrandit un peu plus. Après Donatas Motiejunas, Jordan McRae ou Dante Cunningham ces derniers jours, c’est désormais au tour de Kyle O’Quinn de venir apporter son expérience de la grande ligue dans l’Hexagone. Mais cette fois, le coup est encore plus improbable puisqu’il est effectué par le dernier vice-champion de Pro B, le Paris Basketball !

Des Play-Offs NBA à un promu en Betclic Élite douze mois plus tard

Pour le promu parisien au projet très ambitieux, cette signature accélère encore un peu plus un processus déjà en avance. Alors que la montée en Betclic Élite était prévue pour 2023, le club de David Kahn l’a déjà obtenu la saison passée, mais cela ne l’empêche pas d’en vouloir encore plus. Pour sa première saison, le club de Paris pourra compter sur sa jeune pépite draftée par les Celtics cet été, Juhann Begarin. Encore tendre pour la grande ligue, le joueur va continuer à s’aguerrir en France, et il pourra s’appuyer sur l’expérience d’un ancien joueur chevronné à la vie NBA en la personne de Kyle O’Quinn.

Parti de la ligue en 2020 après un dernier passage inconsistant à Philadelphie, le joueur formé à Norfolk State mettait ainsi un terme à un parcours NBA correct de huit saisons au sein de quatre franchises (Orlando, New York, Indiana, Philadelphie) dans lesquelles il aura toujours eu un rôle en sortie de banc pour apporter son énergie. La saison passée, pour sa première expérience en dehors du continent américain, il s’était parfaitement adapté en se montrant à l’aise, notamment en Euroleague (11 pts, 6,2 rebonds en 19 minutes) sous les couleurs de Fenerbahçe.

Avec les bonnes dispositions montrées en Turquie, on pouvait s’attendre à ce que le joueur puisse retrouver un club de haut niveau, engagé dans une grosse compétition européenne. Mais finalement, c’est bien la Betclic Élite que Kyle O’Quinn va découvrir avec Paris, troquant les déplacements à Barcelone ou Moscou contre ceux au Portel ou à Roanne. Une phrase encore tellement imprononçable il y a quelques heures faisant de cette arrivée la signature la plus improbable de l’été !


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une