Nous suivre

Betclic Élite 2022-2023

Betclic Élite : Les Metropolitans s’offrent les services d’Aaron Henry

Publié le

Betclic Élite Les Metropolitans s'offrent les services d'Aaron Henry
Photo Icon Sport

BETCLIC ÉLITE 2022-2023 – Attention, on tient peut-être là l’une des futures révélations de la saison ! Aaron Henry va tenter de faire décoller sa carrière en Europe du côté des Metropolitans, et cela peut faire très mal si le joueur parvient à exploiter son potentiel.

À deux doigts de la disparition il y a quelques semaines, les Metropolitans ont depuis repris le taureau par les cornes afin de se bâtir un effectif très compétitif. Entre prolongations judicieuses (Lahaou Konaté, Steeve Ho You Fat, Bandja Sy), jeunes Français à haut potentiel (Victor Wembanyama, Armel Traoré, Idrissa Ba) et Américains en quête d’explosion (Tremont Waters, Devante’ Jones), c’est un cocktail à la fois jeune et explosif que Vincent Collet va avoir entre les mains.

Un ancien prospect de choix pour la Draft NBA 2021

Afin de garnir un peu plus cet effectif alléchant sur le papier, l’équipe de Boulogne-Levallois a attiré un nouveau nom qui va faire hérisser les poils des suiveurs assidus de la Draft NBA, et des talents de demain. En effet, à 22 ans, Aaron Henry a décidé de traverser l’Atlantique après avoir échoué à se faire une place dans un roster NBA. Pourtant, on parle là d’un gamin qui était attendu au premier tour de la Draft 2021 quelques mois avant le repêchage. Il faut dire que le profil a de quoi faire saliver, puisque l’on parle là d’un ailier de 1m98 disposant d’un potentiel énorme.

Un potentiel qui ne s’est pas encore concrétisé, ce qui  lui a fermé les portes de la grande ligue, malgré six bouts de matchs disputés la saison dernière avec les Philadelphie Sixers. C’est donc en G-League, avec les Delaware Blue Costs, qu’il s’est fait les dents la saison dernière, tournant à 13 points et 4,6 rebonds par match. Au mois de juillet, il a également pris part à la Summer League avec les Cleveland Cavaliers, sans avoir le moindre impact en trois rencontres (3 points en 9 minutes de moyenne).

Un féroce défenseur à polir offensivement

En Betclic Élite, il dispose de tous les atouts en main pour définitivement exploser. Dans une ligue plus défensive, il va pouvoir faire étalage d’une palette complète qui faisait merveille en NCAA avec les Michigan State Spartans. Que ce soit sur l’homme ou loin du ballon, Aaron Henry est un véritable poison capable de mettre en difficulté les attaquants adverses. Toutefois, c’est bien de l’autre côté du terrain qu’il sera attendu. S’il a développé son jeu balle en main lors de sa dernière année universitaire, sa sélection de shoot laisse encore à désirer. Malgré tout, sa saison en G-League laisse entrevoir quelques espoirs, notamment en ce qui concerne son tir derrière l’arc qui peinait à dépasser les 30% en NCAA, mais qui a grimpé à 36% la saison dernière.

La concentration sera aussi guettée de près, puisque cela est sans doute le principal défaut lui ayant fermé (provisoirement) l’accès à la NBA. En NCAA, cela avait notamment donné quelques coups de chaud à son coach, Tom Izzo. Sous les ordres de Vincent Collet, l’ancien des Spartans dispose d’une belle opportunité pour affiner son jeu, et être un élément incontournable de l’effectif francilien. Si la mayonnaise prend, Aaron Henry peut rapidement s’imposer comme l’une des meilleures signatures de l’été.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a toujours été une vocation. Quand les autres sortaient les cartes Pokémon ou Yu-Gi-Oh dans la cour de l’école, je ripostais avec des cartes Panini ou des fiches Onze Mondial. La puissance de Jean-Claude Darcheville n’a pas d’égal.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une