Nous suivre

Boxe

Boxe : Arsen Goulamirian perd sa ceinture WBA des lourds-légers

Nicolas Parant

Publié le

Boxe Arsen Goulamirian perd sa ceinture WBA des lourds-légers
Photo Icon Sport

BOXE WBA LOURDS-LÉGERS – Le Français Arsen Goulamirian s’est incliné par décision unanime des juges (110-118 x3) contre Gilberto Ramirez. « Feroz » perd sa ceinture WBA, qu’il détenait depuis plus de quatre ans.

Le seul champion du monde français de boxe anglaise remettait son titre en jeu contre Gilberto Ramirez, 15 mois après son dernier combat. On craignait que l’inactivité du franco-arménien lui fasse défaut contre le Mexicain, et c’est malheureusement ce qu’il s’est passé. Zurdo était bien plus en forme sur le ring : plus mobile, plus vif, plus précis. Pour la première fois de sa carrière, Arsen Goulamirian a été impuissant.

La fin du règne Goulamirian

Les premiers rounds ont été relativement serrés. La grosse explosivité de Zurdo lui a permis de bien toucher son adversaire, mais sans faire plus de dégâts que ça. Les coups envoyés par Feroz semblent plus puissants, mais ils sont moins nombreux. Le Mexicain joue sa partition : beaucoup de mobilité et des combinaisons courtes, pour éviter un contre dévastateur du franco-arménien.

À mi-combat, le champion tricolore se retrouve dans le dur, assurément mené au score. Sur quelques coups, Goulamirian parvient à faire mal à son adversaire, mais la précision est clairement du côté de Ramirez, ce qui lui assure les points auprès des juges. Le boxeur de 36 ans subit et ne semble pas avoir les ressources nécessaires pour inverser le scénario.

Feroz est obligé de tenter le tout pour le tout dans les dernières reprises, mais la garde de Zurdo ne laisse que très peu d’espace. L’ancien champion des super-moyens sait qu’il est devant et qu’il ne doit pas prendre de risques. Le challenger gère tranquillement sa fin de combat, et s’impose logiquement par décision unanime des juges.

Goulamirian s’incline pour la toute première fois de sa carrière professionnelle, en 28 combats. C’est la fin de son règne qui avait commencé le 15 novembre 2019. Il n’y a officiellement plus de champion du monde français en boxe (du moins chez les hommes).

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *