Nous suivre

Natation

Championnats d’Europe de natation : bilan mitigé pour l’équipe de France

Maxime Boulard

Publié

le

programme
Photo Icon Sport

CHAMPIONNATS D’EUROPE DE NATATION – C’était la dernière grande compétition de natation avant les Jeux Olympiques. Entre déceptions et belles surprises, les nageurs français ont alterné le bon et le moins bon. 

L’eau libre au top

Parent pauvre de la natation, la nage en eau libre est pourtant très pourvoyeuse de médailles pour la France. Emmenée par son leader Marc-Antoine Olivier, l’équipe de France a répondu présente. Avec 5 podiums, les nageurs français se sont classés troisièmes du tableau des médailles. Marc-Antoine Olivier s’est offert deux médailles d’argent au 5 et 10 km. Océane Cassignol a terminé troisième du 5 km. C’est la plus longue distance qui a le mieux réussie aux Français : chez les femmes Lara Grangeon est vice-championne d’Europe et Axel Reymond a décroché sont troisième titre continental sur 25 km.

Déconvenues en bassin de 50m

Malgré les quelques absences de marque (Lesaffre, Gastaldello…), l’équipe de France avait quand même de quoi espérer bien mieux. S’il y a bien une nageuse qui a répondu présente, c’est bien Marie Wattel. Médaillé de bronze avec le relais féminin, elle remporte le lendemain le 100 mètres papillon. Après ce premier titre européen individuel, la Lilloise confirme en prenant une très belle médaille d’argent sur le 100 mètres nage libre. Les deux autres médailles ont été obtenues par Yohann Ndoye Brouard sur 100 mètres dos qui prend le bronze et Mélanie Henique vice-championne d’Europe du 50 mètres papillon. On peut ajouter les médailles de bronze de Charlotte Bonnet, Anouchka Martin et Assia Touati en 4×100 mètres.

Sur sa distance de prédilection où elle était tenante du titre, Charlotte Bonnet termine au pied du podium. Pourtant en tête à 50 mètres de l’arrivée, elle finit par craquer et prend la quatrième place. Attendu également pour sa première grande compétition, Florent Manaudou n’a signé que le 5ème temps de la finale du 50 mètres nage libre. Déçu de son temps, il avouait ne pas être en grande forme. Il fut également éliminé en demi-finales du 50 mètres papillon. De retour de blessure, Damien Joly est lui aussi resté au pied du podium du 1500 mètres nage libre. Aligné sur 100 mètres papillon, Mehdy Metella n’a pu se qualifier pour la finale et a terminé 5ème du relais 4×100 mètres 4 nages masculin. Au total, seulement 5 médailles en bassin auxquelles ont ajoute les 5 en eau libre, la France récolte 10 médailles, dont deux en or, et se classe 8ème au tableau des médailles. A noter qu’Alexis Jandard signe la meilleure performances en plongeon avec une 6ème place à 1 mètre. Enfin, il n’y avait pas de Français représentés en natation artistique.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une