Nous suivre

Champions Cup 2023-2024

Champions Cup (J4) : Le RC Toulon battu à Glasgow et éliminé

Etienne Goursaud

Publié le

Champions Cup (J4) : Le RC Toulon battu à Glasgow et éliminé
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP 2023-2024 – Le RC Toulon, trop fébrile défensivement, a subi la loi de Glasgow ce vendredi soir (29-5) en Écosse. Les Toulonnais ont encaissé cinq essais et repartent les mains vides d’Écosse. Ils sont éliminés de toutes compétitions européennes. 

Le RCT transpercé deux fois dans le premier acte

Le problème de RC Toulon dans cette coupe d’Europe et dans ce match, ce n’est pas un manque d’intentions. Car Toulon a joué au rugby pendant près de trente minutes. Et même parfois enchaîné des séquences intéressantes. Mais le problème, c’est l’efficacité dans les deux zones. Offensivement, ce sont trois grosses cartouches grillées dans les vingt premières minutes, plus un en-avant sur une passe vers Gabin Villière (27e). Et parmi ces cartouches, un ballon gratté par les Écossais dans leurs cinq mètres (19e). Quand on est à l’extérieur et qu’il faut impérativement gagner pour espérer se qualifier, ce n’est pas possible d’être aussi peu réaliste et de ne marquer aucun point. Jérémy Sinzelle manquera d’ailleurs une pénalité (11e). Et Glasgow aura eu sept turnovers en sa faveur.

Et ce n’est pas possible de se faire transpercer aussi facilement (69 % de plaquages réussis dans le premier acte). La vidéo avait déjà sauvé les Toulonnais, avec deux écrans, qui annulent la percée victorieuse de l’arrière Néo-Zélandais Josh McKay (15e). Un avertissement sans frais qui n’a pas servi de leçon. Car les Toulonnais se font transpercer par Huw Jones, à la suite d’une action des arrières de Glasgow. Le centre trouve son ailier Kyle Rowe, qui aplatit en coin (5-0, 22e).

Huw Jones passeur puis marqueur, quand il profite d’un énorme travail de son compère trois-quarts centre Sione Tuipulotu, qui trouve le premier cité, lancé comme un frelon dans l’intervalle. En moins de dix minutes, le RCT a coulé (12-0, 32e). Malgré avoir fait plus de passes, battus autant de défenseurs (douze) que son sadversaire. Mais l’efficacité a cruellement manqué. En Champions Cup, cela ne pardonne pas.

Glasgow était trop fort pour le RC Toulon

Toulon aura rallumé quelque peu la flamme dans le second acte. Du moins au début. Et même si Setariki Tuicuvu a été pris en flagrant délit d’individualisme, en ne décalant pas son ailier, l’action continue de s’étendre et les Toulonnais jouent juste. Et sur un beau (mais peut-être un peu en-avant) service de Teddy Baubigny, Gaël Dréan trouve la faille. Enfin, peut-on dire. Car les Toulonnais, à ce moment-là du match, ne sont pas si loin des Écossais (12-5, 48e).

L’espoir durera une dizaine de minutes. Le temps pour Glasgow de se remettre les idées dans le bon ordre. Et remettre la marche en avant. Toulon plie sans rompre. Mais, après une immense séquence de pilonnage des avants, sous les poteaux, le ballon est écarté sur la droite, pour Josh McKay, qui n’aura cette fois-ci aucune vidéo pour le contrarier. Retour à la case départ, avec même deux points de plus dans la musette, pour le RC Toulon (19-5, 61e). Et il ne faudra pas longtemps pour voir Glasgow s’offrir l’essai du bonus. Une touche perdue, une sanction. La Champions Cup ne pardonne pas les erreurs. Et Huw Jones casse encore un plaquage, pour s’offrir son doublé (24-5, 63e). La démonstration s’achève dans le temps additionnel, par Kyle Rowe (29-5, 80+5)

Les 411 mètres parcourus ballon en main, à ce moment de la partie, par les Écossais, sonnent comme un aveu d’échec des Toulonnais. Qui disent au revoir à la Coupe d’Europe. Par la plus petite des portes.

 

 

Journaliste et amoureux de sport. Ancien footballeur reconverti athlète quand ses muscles le laissent tranquille. Elevé à la sauce des exploits de Thomas Voeckler en 2004, du dernier essai de légende de Eunice Barber à la longueur lors des championnats du monde d'athlétisme de 2003 mais aussi Zidane, Omeyer et Titou Lamaison.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *