Nous suivre

Champions Cup 2022-2023

Champions Cup (J4) : Succès bonifié pour le Stade Rochelais à Northampton

Flo Ostermann

Publié le

Champions Cup (J4) Succès bonifié pour le Stade Rochelais à Northampton
Photo Icon Sport

CHAMPIONS CUP 2022-2023 – En patron, le Stade Rochelais est allé s’imposer à Northampton ce samedi (13-31), à l’occasion de la 4ème journée de Champions Cup. Les champions d’Europe en titre disputeront un 8ème de finale à domicile.

Déjà qualifié avant ce dernier match de poules, le Stade Rochelais avait l’occasion d’assurer un 8ème de finale à domicile, en se rendant sur la pelouse de Northampton. Les Saints, avec un zéro pointé au terme des trois premières journées, n’avaient plus rien à espérer, si ce n’est sauver l’honneur d’une campagne de Champions cup désastreuse.

Le Stade Rochelais avec patience

Le début de match des champions d’Europe en titre est timide. Ce sont en effet les Saints qui tirent les premiers. Sur pénalité, l’ouvreur Finlay Smith débloque le tableau d’affichage (3-0, 13′). En difficulté en touche, les Maritimes font cependant le job en mêlée fermée. Mais pour voir les Rochelais enfin ouvrir leur compteur, il faut attendre la 27ème minute de jeu. Sur leur première réelle occasion, les tenants du titre font mouche. À 5 mètres de l’en-but de Northampton, Levani Botia relève le ballon et marque en force. Antoine Hastoy transforme (3-7, 28′).

Le tournant du match a lieu avant la pause. Le trois-quarts centre des Saints, Fraser Dingwall, est coupable d’un plaquage dangereux sur Dillyn Leyds, tête contre tête. Le carton rouge est sorti par l’arbitre de la rencontre, Mr Piardi (40′). À la mi-temps, les Charentais sont en tout cas en tête de peu (7-3), avec avec une supériorité numérique à négocier lors du deuxième acte.

Les Rochelais taille patron

Libérés, les Maritimes déroulent lors de la deuxième période. Ces derniers inscrivent quatre essais supplémentaires, assurant un succès bonifié. Le talonneur Quentin Lespiaucq-Brettes s’offre un doublé (49′ et 64′), Grégory Alldritt (61′) et Ulupano Seuteni (70′) étant les deux autres marqueurs maritimes. Entre-temps, le demi de mêlée des Saints, Tom James, avait trouvé l’ouverture pour le seul essai des locaux ce samedi (54′).

Les Saints terminent même la rencontre à 13 contre 15, avec un deuxième carton rouge reçu, infligé au troisième ligne Lukhan Salakaia-Loto, coupable d’une percussion avec le coude au visage de Paul Boudehent (78′). Score final, 13-31 en faveur des Jaune et Noir. Avec ce succès bonifié, les hommes de Ronan O’Gara s’assurent un 8ème de finale à domicile, sans attendre les autres résultats d’une poule B qu’ils auront parfaitement gérée.

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *