Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : La Croatie vient à bout du Japon aux tirs au but

Publié le

Coupe du monde de football La Croatie vient à bout du Japon aux tirs au but
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Menée 1-0 à la pause, la Croatie est revenue au score en seconde période. Dans l’incapacité de faire la différence en prolongations, les Croates se sont finalement imposés lors de la fatidique séance de tirs au but face à des Japonais héroïques (1-1, 3-1 aux tab).

« Une excellente occasion de montrer comment on se bat comme un samouraï. Se donner à fond, sans craindre personne », tels étaient les mots de Yuto Nagatomo en conférence de presse avant ce huitième de finale. Après avoir décroché la première place du groupe E, les Japonais pouvaient-il réitérer l’exploit ? Face à la Croatie, finaliste de la dernière édition, les Samouraïs Bleus n’avaient qu’un seul but, accrocher ce quart de finale, un stade jusque-là jamais atteint. Luka Modric et ses coéquipiers voyaient évidemment les choses autrement.

Samouraï : nom masculin signifiant guerrier japonais

Les hommes d’Hajime Morisaya n’ont pas mis longtemps à appliquer cette définition. Comme l’avait annoncé l’ancien joueur de l’OM avant match, les Samouraïs Bleus ont rapidement montré leur envie d’en découdre. Dès la 3ème minute, Wataru Endo centrait pour Shogo Taniguchi mais la tête de ce dernier passait à côté. Les Croates étaient prévenus et tentaient de répondre mais Ivan Perisic manquait son duel face à Gonda (8′). Imposant un pressing intense aux adversaires, les Japonais se créaient de nouvelles opportunités au quart d’heure de jeu mais ne parvenaient pas à trouver le cadre. Malgré le peu d’espaces laissés par le replacement des Japonais en phase défensive (5-4-1), Petkovic trouvait l’ouverture dans l’arrière-garde nippone mais tergiversait un peu trop, permettant aux défenseurs de revenir.

Après une grosse phase de possession de part et d’autre, les Nippons s’offraient une occasion en or. Tout partait d’une talonnade de Morita près du coin de corner, le tir de Daichi Kamada concluant l’action ne trouvait pas la cible (40′). Ce n’était que partie remise pour les Japonnais. Dans un Stade Al Janoub entièrement -ou presque- acquis à sa cause, le Japon faisait exulter les spectateurs présents à la 43ème. Sur un corner obtenu après une mésentente dans la défense croate, le centre de Ritsu Doan était repoussé dans les pieds de Daizen Maeda. L’attaquant du Celtic foudroyait Livakovic. 1-0 Japon à la pause !

Jusqu’au bout du bout

Portés par l’ouverture du score, les Japonais poursuivaient leurs efforts. Kamada tentait sa chance de loin, sa frappe s’envolait dans les airs (49′). Dos au mur, les Vatreni reprenaient finalement le rythme de la rencontre. A la 55ème, sur un centre déposé de Lovren, Perisic plaçait une tête imparable pour Shuichi Gonda et ramenait les siens à hauteur (1-1). Touchés mais pas coulés, les Nippons faisaient travailler Livakovic. Sur une frappe d’Endo d’abord, claquée en corner (57′) puis sur un tir de Doan qui roulait dans la niche du gardien croate. Luka Modric, jusqu’ici absent, forçait Gonda à se détendre de tout son long quelques minutes plus tard (62′). Dejan Lovren, prêt à armer au point de penalty, voyait le retour héroïque de Doan dans ses pieds (77′).

Aucune équipe n’arrivant à prendre l’avantage avant la fin du temps réglementaire, M. Ismail Elfath pouvait siffler le coup d’envoi des prolongations. Sans solution, la formation de Zlatko Dalic subissait davantage qu’elle ne proposait. Dans ces conditions, elle s’est encore une fois mise en difficulté. Kaoru Mitoma remontait le terrain à une vitesse folle avant d’envoyer un missile, boxé par Livakovic (104′). Pas de frayeur sur les quinze dernières minutes côté japonais si ce n’est une frappe de Majer qui fuyait le cadre (120+1). C’était l’heure de la grande loterie, la séance de tirs au but. Et pour connaître le résultat, nous vous envoyons vers l’homme du match.

Homme du match : Dominik Livakovic

Difficile de ne pas élire le gardien croate tant il a été décisif sur la séance de tirs au but. Après avoir repoussé celui de Takumi Minamino, il s’est imposé face à Mitoma. Le manqué de son coéquipier Livaja sur le troisième essai ne sera qu’anecdotique étant donné qu’il arrêtera également le tir de Maya Yoshida avant que Pasalic ne confirme la qualification de la Croatie pour la suite de la phase finale de la Coupe du monde. Quant au Japon, RDV dans quatre ans pour de nouvelles émotions !

Dominik Livakovic, impérial avec la Croatie lors de la séance des tirs au but face au Japon

Dominik Livakovic, impérial avec la Croatie lors de la séance des tirs au but face au Japon – Photo Icon Sport

Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une