Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Le Maroc, historique, file en quarts de finale !

Publié le

Coupe du monde de football Le Maroc, historique, file en quarts de finale !
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Historique Maroc ! Pour la première fois de son histoire, le pays atteint les quarts de finale de la compétition. Les Marocains ont résisté pour s’imposer aux tirs au but (3-0) face à une Espagne dominante mais stérile offensivement pendant 120 minutes. Les Lions de l’Atlas continuent leur parcours en phase finale !

Pour la première fois depuis 1986 et la seconde fois de son histoire, le Maroc a atteint les huitièmes de finale. Au terme d’une phase de groupes renversante, les Lions de l’Atlas se sont même octroyés la tête du groupe F. En parallèle, l’Espagne qui avait démarré pleine balle sa compétition avec 7 buts inscrits pouvait remercier le goal-average à l’heure de faire les comptes et prenait de justesse la seconde position du groupe F.

Le Maroc résistant

Peu d’occasions en cette première mi-temps, et les meilleures sont à mettre au crédit des Marocains. Sur un festival de feintes côté droit, Boufal laissait Llorente sur place avant de centrer. A la réception, Hakim Ziyech réfléchissait un peu trop sur une volée et était repris par Dani Olmo (24′). Laissant la possession à l’Espagne, les hommes de Walid Regragui pressaient haut, leur donnant une nouvelle opportunité à la 33ème. Après une récupération, Mazraoui tentait sa chance de loin, sa frappe était captée en deux temps par Unai Simon. Sofiane Boufal, en jambes en ce début de partie continuait son petit numéro. Après avoir enrhumé son défenseur direct, il trouvait la tête d’Aguerd mais celle-ci passait au-dessus des cages du portier espagnol.

Détentrice le plus souvent du cuir, la Roja s’est pourtant peu infiltrée dans la surface marocaine. Marco Asensio trouvait le petit filet extérieur (27′). Quant au centre de Pedri avant la pause, il partait directement en sortie de but. Après tout, le Maroc n’a encaissé qu’un but depuis le lancement du Mondial. Il allait falloir bien plus qu’une frappe -en 45 minutes- pour mettre en difficulté Yassine Bounou.

Encore du rab

Le gardien du Séville FC allait pouvoir se chauffer un peu au retour des vestiaires. Sur un coup-franc obtenu par Gavi, Yassine Bounou boxait la tentative puissante de Dani Olmo (55′). Puis les verrous marocains se fermaient encore pour de longues minutes. Luis Enrique commençait à s’impatienter et effectuait un double changement. Alvaro Morata, buteur lors des trois précédents matchs prenait la place d’Asensio. Carlos Soler remplaçait lui Gavi (63′). L’attaquant de l’Atlético Madrid pouvait s’offrir un face à face avec Bounou mais d’un tacle parfait dans la surface, Nayef Aguerd lui ôtait le ballon des pieds (69′).

Dans des espaces de plus en plus petits, la faille semblait impossible à trouver pour l’Espagne. Les quinze dernières minutes du temps réglementaire se transformaient en une attaque-défense au terme de laquelle sortait vainqueur… ni l’une, ni l’autre. Le centre fort de Morata longeait la ligne de Bounou mais aucun de ses coéquipiers ne venait couper la trajectoire (82′). Sur une rapide projection vers l’avant, les Marocains étaient à une tentative de Cheddira de décrocher la qualification. Trop molle, elle était finalement récupérée sans problème par Unai Simon (87′). Une dernière frayeur pour le Maroc sur un coup franc espagnol et coup de sifflet, presque final. PROLONGATIONS !

Le Maroc pour l’Histoire

Le mur de béton armé marocain ne cédant à aucun assaut, ni le centre de Nico Williams (97′) ni celui d’Alvaro Morata (99′) ne trouvaient preneur. Ça se rapprochait pour les Espagnols qui étaient néanmoins loin de se trouver à l’abri. Après une percée d’Ez Abde, Cheddira trouvait lui le pied décisif d’Unai Simon (104′). Sofyan Amrabat, omniprésent, sauvait le Maroc à la 112ème avant de lancer de nouveau Cheddira. Cette fois, ce dernier subissait le retour de Rodri (115′). Sous pression, les valeureux et courageux Lions de l’Atlas ont tenu. Le poteau de Bounou, salvateur sur l’ultime tentative de Pablo Sarabia envoyait les deux équipes aux tirs au but.

Et sans suspense, on vous annonce que le Maroc est allé chercher sa qualification historique sur un score de 3-0 lors de cette séance. Grâce à un énooooorme, mais énoooooorme Yassine Bounou. Erigez-lui une statue, voyons !

Homme du match : Yassine Bounou

Décisif dans la rencontre sur le tir puissant de Dani Olmo à la 55ème, il a impressionné sur la séance de tirs au but et écœuré chaque adversaire venu se présenter à lui. Sarabia d’abord qui voyait sa frappe légèrement effleurée par le portier marocain prendre le poteau. Soler ensuite lorsque Bounou plongeait du bon côté. Le capitaine espagnol Busquets pour terminer avec les honneurs, comme si la qualification ne suffisait pas.

Bravo Monsieur Bounou, Félicitations Messieurs les Marocains, rendez-vous -oui, vous pouvez le dire- EN QUARTS DE FINALE !

Yassine Bounou

Yassine Bounou, héros du Maroc face à l’Espagne – Photo Icon Sport

Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une