Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Le Maroc s’offre la Belgique et prend la tête du groupe F !

Publié le

Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Incroyable scénario du côté de Doha ! Dominé en première période, le Maroc est beaucoup mieux sorti des vestiaires pour s’imposer grâce à 2 buts dans le dernier quart d’heure de jeu face à la Belgique (2-0).

Vainqueur sans convaincre de son premier match face au Canada, la Belgique avait l’occasion de valider son ticket pour les huitièmes de finale.

La Belgique domine sans concrétiser

Dès le début de match, la Belgique multiplie les attaques et montre déjà plus que lors de son premier match. Dès la 4′, Michy Batshuayi ne peut pas cadrer suite à la magnifique passe dans le dos de la défense. Ensuite, les Belges enchaînent les corners. Les quelques offensives marocaines sont bien défendues et les Marocains ne peuvent se procurer d’occasions franches. À la 34e minute, suite à une récupération, Hakimi peut se projeter mais sa frappe passe largement au-dessus. En souffrance dans le jeu, les Marocains gaspillent les quelques cartouches sur coup de pied arrêté. Finalement, la Belgique a cru au hold-up. En effet, juste avant la mi-temps, sur une nouvelle faute inutile de Thorgan Hazard, le Maroc obtient un coup franc très bien placé. Hakim Ziyech le tire et il marque. Mais finalement, le but est annulé pour hors-jeu car Saïss, qui gênait la vision de Courtois, était hors-jeu.

La Belgique a eu chaud. Dominatrice, elle n’est pas parvenue à se procurer beaucoup d’occasions franches pour convertir cet avantage au score. Au milieu de terrain, les frères Hazard étaient dominateurs. Thorgan a cependant parfois commis des fautes limites et eu du mal à replier. Averti, Amadou Onana devait faire attention sur la seconde mi-temps et était déjà assuré de ne pas pouvoir jouer face à la Croatie.

Le Maroc renverse la Belgique

La Belgique sort bien des vestiaires et tente d’aller mettre ce but avec des bonnes percées de Thomas Meunier et Eden Hazard. Après un petit temps fort marocain conclu par cette tentative, la Belgique remet le pied sur le ballon. Sans rien en faire. Alors qu’il faisait un bon match, comme lors du premier match, Eden Hazard est sorti après 1h de jeu, remplacé par Dries Mertens. Onana sort également, remplacé par Youri Tielemans.

Comme annoncé par son sélectionneur, le Maroc se contenterait bien du match nul. Mais ça n’empêche pas les Marocains de se montrer en attaque en ce début de seconde période avec un Boufal bien meilleur sur son côté gauche. Après les sorties de Boufal (mécontent d’ailleurs) et d’En Nesyri pour Aboukhlal et Hamdallah, le Maroc obtient un coup franc très bien placé suite à une faute inutile de Meunier. Abdelhamid Sabiri frappe et la défense belge est à la rue : les joueurs accompagnent le ballon des yeux et aucun ne peut réagir. Le ballon passe devant tout le monde pour se loger dans les filets de Courtois. Pour de bon cette fois : 1-0 pour le Maroc (73′). La Belgique espérait ne pas en avoir besoin, mais Romelu Lukaku, intenable sur le banc, rentre à la place de Meunier. 81′ : Mertens tire un corner, Vertonghen remporte son duel mais sa tête passe à côté. En cette fin de match, la Belgique multiplie les assauts mais est désordonnée. Le Maroc peut partir en contre-attaque mais Abderrazak Hamdallah temporise à 2 contre 3 et obtient un corner. Il y a alors 5 minutes de temps additionnel. Les Belges balancent les ballons devant sans construire. Et finalement, sur une montée de balle rapide, le Maroc scelle sa victoire avec le but de Zakaria Aboukhlal ! Sur un long ballon d’Hakim Ziyech, Aboukhlal peut frapper et inscrire un but dans la lucarne droite. Même après le premier but et bien sûr occupé à défendre, le Maroc a continué à se projeter et a été récompensé.

Cela faisait 24 ans que le Maroc attendait une victoire en Coupe du monde ! Vainqueur de l’Écosse en phase de groupes en 1998, le Maroc ne s’était pas imposé pour son retour en Coupe du monde 20 ans plus tard en Russie (1 nul, 2 défaites).

Du côté de la Belgique, c’est la soupe à la grimace. Critiquée après son premier match, on a vu du mieux en première période. Mais dans la seconde, les joueurs sont retombés dans leurs travers alors qu’ils n’arrivaient pas à percer le verrou marocain.

Le Maroc prend la tête du groupe (4 points) devant la Belgique (3 points) en attendant le match entre la Croatie et le Canada.

Homme du match : Abdelhamid Sabiri

Le milieu de terrain de la Sampdoria ouvre le score pour le Maroc et met un coup sur la tête de la Belgique. Qui plus est sur un joli coup franc direct. Premier coup franc direct de la compétition. Rentré 5 minutes avant, Abdelhamid Sabiri a parfaitement lancé les siens. Et si le Maroc a pu inscrire ses deux buts, c’est bien grâce à un homme : Hakim Ziyech. L’une des stars de cette sélection a parfaitement porté son équipe apportant le danger et étant à la base des deux buts.

À lire aussi

Journaliste/rédactrice depuis septembre 2015 - Supportrice de Chelsea, j'ai pour sports de prédilection le handball, l'athlétisme et le tennis. Si je tweete plus vite que mon ombre, vous pouvez aussi me retrouver les week-ends sur les playgrounds de Bruxelles pour un petit foot ou basket entre potes. Parcourir la France, l'Europe et plus si affinités pour suivre mes sportifs préférés ? Mon kif ! Et c'est avec plaisir que je partage les résultats des sports populaires mais également plus confidentiels pour Dicodusport.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une