Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Les Bleus battus par la Tunisie, l’Australie qualifiée

Publié le

Coupe du monde de football Les Bleus battus par la Tunisie, l'Australie qualifiée
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – En manque d’automatismes et d’agressivité avec une composition d’équipe totalement inédite, les Bleus se sont inclinés contre la Tunisie 1-0. Les Aigles de Carthage, dominants sur l’intégralité de la rencontre sont malgré tout éliminés de la compétition en faveur de l’Australie, tombeuse du Danemark. Bleus et Australiens rejoignent donc le tableau de la phase finale.

Dos au mur, les Aigles de Carthage n’avaient plus vraiment leur destin entre les mains avant d’affronter l’équipe de France. Si une victoire leur ouvrait la voie vers les huitièmes, il fallait en même temps que le Danemark s’impose face à l’Australie, ou un nul. Inefficaces offensivement depuis le début de la compétition, les Tunisiens connaissaient un grand changement dans le onze de départ avec une attaque totalement remaniée par Jalel Kadri. Pour son homologue français, même décision mais pour une raison bien différente. Les Bleus, déjà qualifiés, étaient laissés au repos pour la plupart au coup d’envoi. Seuls Raphaël Varane et Aurélien Tchouaméni, présents lors du duel face au Danemark, retrouvaient leur place de titulaire dans une composition assez… expérimentale dirons-nous.

Pendant que la Tunisie tentait le tout pour le tout…

Les Tunisiens n’avaient rien à perdre… voire même tout à gagner. Dès le coup d’envoi, ce sont eux qui ont posé le rythme de la rencontre et pris le jeu en main. Multipliant les occasions sur coups de pied arrêtés, ils sont parvenus à trouver le chemin des filets à la 8ème minute. Nader Ghandri trompait Steve Mandanda sur un coup franc tiré par Wahbi Khazri, mais le but était rapidement refusé pour hors-jeu. Un avertissement pour l’équipe de France.

Les Bleus tentaient timidement de répondre aux offensives tunisiennes mais trop tendres, la possession revenait inlassablement à l’adversaire. Lancé par Youssouf Fofana, Kingsley Coman laissait échapper son contrôle et se désaxait complètement des buts de Dahmen, sa tentative fuyait alors le cadre. Les Tunisiens reprenaient donc leur domination, la tête de Slimane était captée par Mandanda (30′), la frappe lointaine de Khazri boxée par le gardien rennais (42′).

…semblait-il avec succès

Sur leur lancée du premier acte, les Tunisiens attaquaient la seconde mi-temps pied au plancher. Le tacle d’Aurélien Tchouaméni sur Wahbi Khazri dans la surface française (48′) était jugé licite par M. Matthew Conger, tout comme celui sur Fofana quelques instants plus tard, n’en déplaise au joueur de l’ASM. D’une perte de balle au milieu de terrain, les Bleus se retrouvaient alors avec une chevauchée fantastique de Wahbi Khazri dans une défense française bien trop attentiste. L’ouverture du score tunisienne semblait inévitable, elle est finalement arrivée à la 58ème.

Les nombreux changements suivants effectués par Didier Deschamps -dont l’entrée de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann– changeront la physionomie du match, pas le score. Dans les derniers instants, les Tricolores ont été plus fluides dans leur jeu, s’offrant davantage d’occasions, sans faire sauter le verrou pour autant. Antoine Griezmann se voyait refuser un but dans le temps additionnel sur une position de hors-jeu discutable et discutée, les Tunisiens tenaient leur première victoire contre l’équipe de France (1-0).

Pas de sans-faute pour les Français qui s’inclinent mais gardent néanmoins la tête du groupe D. Olivier Giroud et ses coéquipiers doivent maintenant attendre pour connaître leur adversaire en huitièmes dans une poule C où tout est encore possible. Si les Tunisiens ont cru tenir la qualification un moment, les regrets sont là, car c’était sans compter sur le match qui se jouait parallèlement entre l’Australie et le Danemark. Vous aviez misé un succès des Danois ? Perdu !

… Les Australiens se qualifiaient !

Comme les Tunisiens, les Danois se devaient de battre l’Australie pour s’offrir une place en phase finale de cette Coupe du monde. Les Socceroos pouvaient, eux, se contenter d’un nul à condition que la Tunisie ne s’impose pas contre les Bleus. Et à croire que les Australiens ont eu vent de ce qui se passait à l’Education City Stadium. Malmenée en première période, asphyxiée sous les tentatives scandinaves en seconde, la défense australienne a tenu bon. Alors que la Tunisie venait d’ouvrir la marque contre l’équipe de France (58′), Mathew Leckie débloquait le score pour les Australiens deux minutes plus tard (60′). La plupart des joueurs danois tentait alors sa chance mais aucun ne trompait Ryan. Les Danois sont éliminés de la Coupe du monde. Grâce à cette victoire 1-0, direction les huitièmes pour l’Australie.

Homme du match Tunisie-France : Wahbi Khazri

Titularisé pour la première fois dans ce Mondial, Wahbi Kahzri a été dans tous les bons coups tunisiens. A la passe comme à la finition, il offre avec son but – et à cet instant du match- la qualification à son équipe. L’attaquant de Montpellier a été le joueur le plus offensif et le plus dangereux pour Steve Mandanda qui s’est déployé plus d’une fois pour sauver ses tentatives.

À lire aussi

Journaliste/rédactrice depuis janvier 2016 - Passionnée de sport depuis toujours, j’en ai pratiqué quelques-uns. Judo, football, handball ou encore tennis, je n’ai jamais pu me mettre d’accord sur un en particulier. Mais ça, c’était avant de découvrir le basket, devenu mon sport de prédilection. Les actions NBA, le All-Star Week-end, la fureur des Game 7 pendant les playoffs ou mieux, lors des Finals, this is why we play. Team Spurs T.P, je m’accroche encore à Gregg Popovich (don’t leave !). Team chef Curry, je souhaite qu’il finisse aux Warriors (staaaay !). Non, il n’y a pas qu’eux, des petits nouveaux -et des petites nouvelles évidemment- arrivent chaque jour dans toutes les disciplines et créent de nouveaux exploits. Alors pour les grands événements et compétitions internationales, vive les pulsations 240/minutes et le défibrillateur pas loin, et allez les Bleu(e)s ! C’est sûr, j’aurai plus vu ma vie sur un terrain de sport, mais à défaut d’en faire en haut niveau, partageons-le.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une