Nous suivre

Coupe du monde de football 2022

Coupe du monde de football : Pas de vainqueur entre le Mexique et la Pologne

Pierre Gorce

Publié le

Coupe du monde de football Pas de vainqueur entre le Mexique et la Pologne
Photo Icon Sport

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2022 – Le Mexique peut remercier son gardien Guillermo Ochoa. En repoussant le penalty de Robert Lewandowski, l’ancien gardien de l’AC Ajaccio a permis à son pays de conserver le match nul face à la Pologne (0-0).

À quelques instants de leur match contre l’Australie, les Bleus n’ont sans doute pas regardé cette rencontre entre Mexicains et Polonais. Pourtant, l’une de ces deux nations pourrait être l’un des adversaires de la France en huitièmes de finale. Avec la chute surprise de l’Argentine de Leo Messi face à l’Arabie Saoudite, le Mexique et la Pologne espèrent en profiter dans ce groupe C. Ni l’une, ni l’autre nation ne réussira à marquer. Un point chacun dans une rencontre où les deux pays auraient pu s’imposer.

Le Mexique tente de créer

Le début de partie n’a pas offert une kyrielle d’occasions de but, mais c’est aussi parce que les défenseurs des deux nations se sont bagarrés pour garder le ballon en-dehors de leur surface. El Tri a bien tenté de monopoliser la balle et planter la tente dans le camp adverse, mais sans réel succès. Il fallait s’y attendre, le match est pour le moins équilibré et aucune des deux formations ne prend le dessus sur l’autre. Les fans polonais en tribunes ou devant leur télé vont subir un premier double coup de chaud (26e, 28e). Vega de la tête puis Gallardo sont proches de placer leur sélection devant au score.

Après 45 minutes jouées, le score est nul et vierge. Pourtant, la rencontre est incontestablement rythmée avec peu de temps mort. La preuve, pour la première fois de la compétition, seulement deux minutes de temps additionnel sur une période. Pour poser un bilan à la mi-temps, le Mexique a été plus avenant tandis que la Pologne a eu plus de difficultés offensivement. Non pas que Guillermo Ochoa a été dans un transat, mais l’ex-gardien ajaccien n’a pas non plus été dérangé par Robert Lewandowski et compagnie.

Ochoa plus solide que Lewandowski

En parlant d’Ochoa… Tout supporter de football connaît le niveau du portier mexicain lors des Coupes du monde qu’il a disputées. Avant l’heure de jeu, Lewandowski et Hector Herrera s’accrochent dans la surface. L’arbitre australien désigne le point de penalty après utilisation de la VAR. Mais l’attaquant du FC Barcelone va voir son tir stoppé par le gardien et reste toujours muet dans la plus grande des compétitions. Toujours 0-0 alors que les tribunes sont de plus en plus bouillantes.

Robert Lewandowski bute sur Guillermo Ochoa

Robert Lewandowski bute sur Guillermo Ochoa – Photo Icon Sport

Comme en première période, les débats s’équilibrent dans la deuxième partie du match. Par contre, le jeu est plus haché. Les chevilles souffrent vu le nombre de semelles subit par les joueurs, aussi bien Mexicains que Polonais. El Tri continue de pousser pour aller chercher trois points importants mais ce sera sans le succès escompté. La Pologne pourra avoir un seul regret : le penalty arrêté par Memo Ochoa. Sur le reste de la partie, les coéquipiers de Wojciech Szczesny n’ont pas été assez dangereux pour prétendre à la victoire. Le groupe C a donc un leader inattendu après une journée avec l’Arabie Saoudite.

L’homme du match : Guillermo Ochoa

Alexis Vega aurait pu être notre homme du match tant le joueur de Guadalajara a apporté grâce à ses courses, sa création et sa combativité. Mais l’homme qui sauve un point ce soir est bien Guillermo Ochoa. Peu attaqué sur l’ensemble de la rencontre, le gardien de 37 ans a répondu présent en repoussant le penalty de l’un des meilleurs buteurs de la planète, Robert Lewandowski. Une action décisive apportant joie et soulagement à sa patrie.


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une