Nous suivre

Coupe du monde féminine de rugby 2021

Coupe du monde féminine de rugby : Les Bleues s’imposent avec le bonus face à l’Afrique du Sud

Publié le

Coupe du monde féminine de rugby Les Bleues s'imposent avec le bonus face à l'Afrique du Sud
Photo France Rugby

COUPE DU MONDE FÉMININE DE RUGBY 2021 – Sans être flamboyante, l’équipe de France féminine de rugby a parfaitement entamé le Mondial en Nouvelle-Zélande, en dominant l’Afrique du Sud (5-40). Bonus offensif en prime.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Bleues n’ont pas été rattrapées par la pression du premier match dans cette Coupe du monde. En effet, l’équipe de France réalise un début de match tonitruant. Prises à la gorge, les Women Springboks sont impuissantes face aux vagues bleues. C’est d’abord Laure Sansus qui lance les Françaises dans le match. Dès la 2ème minute, la Toulousaine, meilleure joueuse du dernier Tournoi des 6 Nations, s’échappe en sortie de maul pour aller aplatir le premier essai de la compétition. Un essai transformé par Caroline Drouin (0-7, 3′).

Entame idéale, fin de premier acte brouillon

Plus agressif, le XV de France féminin trouve la faille une deuxième fois à la 11ème minute de jeu. Cette fois, c’est la Blagnacoise Gabrielle Vernier qui met les cannes pour aller en terre promise. Drouin ne transforme pas, mais les Bleues ne sont plus qu’à deux essais du bonus, après seulement 11 minutes de jeu (0-12). Ce bonus, les Françaises s’en approchent encore plus six minutes plus tard. Sur le premier véritable lancement de jeu sud-africain, la joueuse du RC Chilly-Mazarin, Émilie Boulard, intercepte la gonfle en bout de ligne puis fait parler ses cannes sur 40 mètres. Troisième essai tricolore, transformé par Caroline Drouin (0-19, 18′).

Malheureusement, la deuxième partie de ce premier acte n’est pas du même acabit que la première. Les Bleues sont brouillonnes et balbutient leur rugby. Malgré une supériorité numérique suite au carton jaune reçu par la troisième ligne des Women Springboks, Sizophila Solontsi, les joueuses de Thomas Darracq ne parviennent pas à faire gonfler le score, la faute à un déchet technique conséquent (10 fautes de main dans ce premier acte). Score à la pause, 0-19 en faveur des Tricolores, grâce à une entame de match de qualité.

Les Bleues dans le dur avant de dérouler

L’entame du deuxième acte n’est pas bonne pour les Bleues. Sous pression dans leur camp, les Françaises encaissent même un essai. C’est l’ailière Nomawethu Mabenge qui aplatit pour les Sud-Africaines (50′), réduisant donc le score (5-19). Il faut attendre l’heure de jeu pour revoir l’équipe de France à l’attaque dans les 22 mètres sud-africains. Malheureusement, les Tricolores perdent trois ballons en quelques minutes près de la ligne de marque adverse.

Finalement, comme souvent en cette année 2022, le salut vient de Laure Sansus. Sur une pénalité jouée rapidement, la demi de mêlée toulousaine inscrit le quatrième essai des Bleues, son deuxième personnel, synonyme de bonus offensif pour l’équipe de France. Un essai transformé par Lina Queyroi (5-26, 68′). Trois minutes plus tard, le cinquième essai arrive. Romane Ménager, toujours percutante, fait la différence avec une action de grande classe, percussion puis passe après-contact, envoyant Caroline Drouin dans l’en-but des Women Springboks. L’essai est transformé par Lina Queyroi (5-33, 71′). Joanna Grisez alourdit finalement le score en fin de rencontre pour le sixième essai tricolore (80′), après un coup de pied à suivre signé Caroline Drouin. Score final, 5-40 en faveur des Tricolores.

L’entrée en matière est positive pour l’équipe de France comptablement parlant, avec ce bonus offensif acquis après l’heure de jeu. En revanche, dans le contenu, les Bleues ont du pain sur la planche. Le déchet technique aura été beaucoup trop important sur certaines séquences. Surtout, les Tricolores n’ont pas réussi à inscrire le moindre point entre les 18ème et 67ème minutes. En cause, des fautes de main en pagaille (15 ballons tombés sur l’ensemble de la rencontre) et une indiscipline inquiétante, puisque Laure Sansus and co ont concédé 16 pénalités ! Face à l’Afrique du Sud, 11ème nation mondiale, ça passe. Dans une semaine, face à la grande Angleterre pour le choc de cette poule C, ça ne sera pas la même limonade, loin de là.

 

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une