Coupe du monde – Groupe H : le Japon sous pression


Vêtu d’un maillot au flocage Olive et Tom, le Japon entrera dans la compétition mardi prochain. Malgré un groupe H relevé, les Japonais pourront-ils se transformer en Super Saiyan pour atteindre les huitièmes de finale ?

Le Japon disputera sa sixième Coupe du monde dans le groupe H face à la Pologne, la Colombie et le Sénégal. 61e nation au classement mondial de la FIFA, le pays du soleil levant est arrivé jusqu’aux huitièmes de finale par deux fois (2002 et 2010). Les Samouraïs bleus comptent 4 Coupes d’Asie des Nations (1992, 2000, 2004 et 2011) et les Jeux Asiatiques de 2010. Selon Haruka Kamegaya, supporter japonais faisant ses études en France, l’équipe est à peu près « au même niveau que celle de 2014 » voire « en-dessous »« Nos joueurs clés comme Honda, Okazaki ou Kagawa vieillissent et certains d’entre eux luttent pour bien jouer dans leurs clubs. Ils ne sont pas au top de leurs capacités physiques ». « Le Japon insiste sur la circulation de balle, la faisant tourner sur le terrain. Ils ne veulent pas prendre de risques », affirmait Haruka. « Les adversaires n’auront pas besoin d’une préparation intensive pour affronter les Japonais, tant ils sont fidèles à leur tactiques. »

Son parcours en qualifications

Entrés au second tour des éliminatoires de la zone Asie, les Japonais ont fini premiers de leur groupe E, avec 7 victoires et 1 nul en 8 matchs.  Lors du tour suivant, ils ont également arraché la première place de leur groupe B, à un point devant l’Arabie Saoudite et l’Australie (2e et 3e). Deux mois avant le début de la phase finale de la compétition, le Franco-Bosnien Vahid Halilhodzic était démis de ses fonctions de sélectionneur. Malgré une qualification du Japon pour sa sixième Coupe du monde, la Fédération japonaise de football a décidé de le remplacer par Akira Nishino. « L’équipe nationale devait changer subitement ses tactiques juste avant la Coupe du monde », déclarait le supporter.

Les 23 joueurs

Leurs matchs à la Coupe du monde

Mardi 19/06 à 14h : Colombie-Japon

Dimanche 24/06 à 17h : Japon-Sénégal

Jeudi 28/06 à 16h : Japon-Pologne

« J’ai le sentiment que le Japon ne pourra gagner la plupart de ses matchs. S’ils ont un minimum de réussite, ils pourront décrocher une victoire soit face à la Pologne ou le Sénégal. J’exclus la Colombie, car on n’arrive pas à battre les pays d’Amérique du Sud. »

Le joueur à suivre : Keisuke Honda

« La plupart des gens comptent toujours sur Keisuke Honda. Kagawa est également un joueur clé mais revient tout juste de blessure », expliquait le supporter japonais. Pour sa première saison au Mexique, il a inscrit environ 10 buts et délivré 7 passes décisives. Passé notamment par le CSKA Moscou et l’AC Milan, Honda a déjà disputé la Champions League et l’Europa League. Spécialiste des coups francs directs, il totalise 23 buts et 60 sélections. Il figure parmi les stars du football japonais avec Nagatomo, Kagawa et Okazaki.

Charlie Creteur

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des